Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Un an après son décès/Charles Kilosho : les congolais se souviennent d’un homme exceptionnel

Un an après son décès/Charles Kilosho : les congolais se souviennent d’un homme exceptionnel

This post has already been read 612 times!

23 mai 2020 – 23 mai 2021, voici une année jour pour jour depuis que l’ancien directeur de communication adjoint à la Présidence de la République, Charles Kilosho, a rendu l’âme, de suite de la Covid-19. A cet effet, une messe d’action de grâce a été organisée en sa mémoire vendredi 28 mai 2021, à la paroisse Sainte Anne à Gombe, en présence du Président de la République, Félix Tshisekedi, les fidèles, la famille biologique et professionnelle et connaissances. L’homélie du jour était basé du livre d’Ecclésiaste, au chapitre troisième, stipulant ; ‘’qu’il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux : un temps pour naitre, et un temps pour mourir ; un temps pour planter, et un temps pour arranger ce qui a été planté…’’

A cette même occasion, l’un des proches du l’illustre disparu a fait une oraison funèbre en utilisant les mots propres légués par Charles Kilosho. ‘’Il y a un pas et il en aura un dernier. Mais entre ces deux étapes, je vis des moments extraordinaires dans ma vie partagés entre équilibres et déséquilibres, dont la somme donne un sens à ma vie. Ma plus belle acquisition demeure mes 2 enfants, les seuls que j’ai, que Dieu m’a donnés par le canal de ma très exceptionnelle épouse Liliane Lusamba qui me supporte et me gère depuis près de 30 ans.

Chaque jour est un défi et un challenge pour faire d’eux des personnes meilleures que moi (pas très compliqué, puisque je ne suis pas un cadeau).

Mais, le plus dur c’est de leur assurer un avenir digne, au regard de la réalité du pays. Je prie chaque jour, le Maitre de temps et des circonstances afin que je puisse être là, le plus longtemps afin, de les accompagner le plus loin possible dans ce voyage qu’est la vie. Nous sommes tous momentanément debout. Notre position initiale et finale étant celle de couché. Nous-nous devons d’être bons et correctes avec nous-mêmes et nos contemporaines.

Le bien appelle le bien, le mal appelle le mal. Moi, j’ai pris l’option du bien puisque la vie sur la terre est trop courte pour être méchant sans savoir si on aura le temps de se faire pardonner. Ce qui me reste comme chemin est bien plus court que celui que j’ai déjà fait…alors, pourquoi ne pas en profiter pleinement avec ceux qui comptent de chaque moment. Est-ce que vivre deux ans, trois ans, dix ou trente ans de plus, change quelque chose ? Je ne pense pas. L’essentiel étant, selon moi, de vivre sa vie, de bien la vivre en harmonie avec Dieu et les hommes et se dire à la fin… Ma vie a valu la peine d’être vécu. Merci seigneur pour cette année de plus qui s’ajoute aux merveilleuses 50 autres dont tu m’as gratifié depuis un certain 25 février’’. Fin du message posté sur les réseaux sociaux par Feu Charles Kilosho.

Dans la foulée, la famille du défunt n’est pas restée bouche bée, et a remercié le Président de la République Félix Tshisekedi, pour sa présence très remarquable et compatissante.

Il sied de rappeler que Charles Kilosho est né à Louvain, le 25 février 1966 et décédé le 23 mai 2020 à Kinshasa.

Beloty Ndaya