Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Thambwe Mwamba, Rubuye, Musendu et Adambu/Sénat : le PGR près la Cour de Cassation sollicite la levée des immunités

Thambwe Mwamba, Rubuye, Musendu et Adambu/Sénat : le PGR près la Cour de Cassation sollicite la levée des immunités

This post has already been read 608 times!

Après les Sénateurs Augustin Matata Ponyo et Ida Kamanji, c’est maintenant le tour de Thambwe Mwamba et Eric Rubuye, respectivement ancien Président et Questeur de l’ancien Bureau du Sénat qui sont dans le collimateur de la justice de la RDC. Au cours de la plénière de mercredi 9 juin 2021, le Bureau du Sénat a informé à la plénière du réquisitoire du Procureur général près la Cour de Cassation aux fins d’obtenir l’autorisation de poser les actes d’instruction à charge des Sénateurs Alexis Thambwe Mwamba, Rubuye Hakizi Mwami, Musendu Ilunga Florent et Adamba Lomalisa. Le PGR a retenu à charge de ces précités le détournement des deniers publics après une mission de contrôle de gestion effectuée par six inspecteurs des finances auprès du Sénat.

En ce qui concerne l’ancien Président du Bureau et l’ancien Questeur, la plénière a décidé de renvoyer leur dossier à la commission spéciale qui traite le dossier de l’ancien Premier ministre Matata Ponyo avant d’en débattre à la plénière. Les quatre Sénateurs doivent justifier un montant gigantesque après le constat fait par les inspecteurs des finances.

Dans un autre chapitre, la Chambre haute du parlement a commencé ce mercredi l’examen de la proposition de loi organique portant fonctionnement et organisation de la commission électorale nationale indépendante lui transmise par l’Assemblée nationale pour une seconde lecture. La commission politique administrative juridique et droits humains de la Chambre haute du parlement a présenté à la plénière son rapport sur cette proposition de loi qui lui avait été transmise en urgence par le Bureau du Sénat pour examen.

Dans son rapport à la plénière, la PAJ a soulevé deux préoccupations majeures relatives à l’indépendance de personnalités membres de la CENI et l’incohérence dans la répartition et du 2ème Vice-président. Après débat général, la plénière a adopté le rapport et le Président du Sénat, l’honorable Modeste Bahati, a demandé aux sénateurs de faire parvenir à la commission leurs amendements avant le vote de la loi article par article et la commission a 24 heures pour ce travail.

Il faut également noter que le mandat de Mme Botema Mboyo Chaty, première suppléante du sénateur Guy Loando Mboyo a été validée, le titulaire Guy Loando ayant été nommé dans le gouvernement Sama Lukonde, Ministre d’Etat ministre de l’aménagement du territoire.

En ce qui concerne l’élection pour le remplacement de Samy Badibanga au poste du 1er Vice-président du Bureau, Georges-Eric Makangu vient d’introduire son recours à la commission chargée d’organiser l’élection. Il était encore jusque-là inscrit sur la liste de candidats provisoirement retenus à ce poste. Ignorant donc les raisons de sa mise à l’écart, Georges-Eric Makangu continue à attendre une liste définitive dans laquelle espère-t-il retrouver son nom pour concourir face à son collègue Eddy Mundela. En attendant le traitement des litiges par la commission adhoc, le calendrier réserve la journée de ce mercredi à l’examen des recours, puis la campagne et l’audition des messages des candidats demain jeudi le 10 juin et l’élection puis l’installation le 12 du même mois.

Merdi Bosengele