Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Au cours d’une matinée politique/Udps : Augustin Kabuya rappelle les parlementaires débout à l’ordre et au respect des partenaires

Au cours d’une matinée politique/Udps : Augustin Kabuya rappelle les parlementaires débout à l’ordre et au respect des partenaires

This post has already been read 431 times!

‘‘L’Udps a toujours été comme l’Eglise Catholique. Dans l’Eglise Catholique, le message qui passe au Vatican est le même que celui qui passe dans toutes les paroisses du monde entier’’. C’est le grand message qui a été donné le mardi 8 juin 2021 par le Secrétaire Général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, Augustin Kabuya lors de la matinée politique qui a eu lieu au siège national de parti. Augustin Kabuya est revenu sur les différents points d’actualité du pays telle que la proposition de loi du Dr Noel Tshiani mais aussi, il a parlé de l’affaire cartes Visas soulevée par l’Inspection Générale des Finances.
Après une tournée interrompue dans le grand Bandundu, suite à la mort du Patriarche Kitenge Yesu à qui il voulait rendre des hommages mérités, le Secrétaire Général du l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps), Augustin Kabuya a tenu une matinée politique le mardi 8 juin 2021, au siège national du parti, sur la 10ème rue, Limete. Une matinée politique très spéciale au cours de laquelle le numéro 2 du parti présidentiel a voulu remettre le train sur le rail après avoir constaté plusieurs dérapages au sein des présidents des parlements débout.
C’est avec un ton sévère que Augustin Kabuya s’est adressé à ces nombreux combattantes et combattants venus l’écouter surtout à ceux qui s’adonnent à des attaques personnalisées en les appelant tous à l’ordre et au respect.
«Nous n’avons pas besoin des antivaleurs dans notre parti. J’ai été contacté par certains responsables des partis politiques membres de l’Union Sacrée pour la Nation. Selon eux, il y a des parlementaires débout qui passent leur temps à les attaquer sans tenir compte qu’ils sont nos partenaires. Cet acte est intolérable. C’est comme un enfant qui injurie les invités de son père, c’est un manque du respect vis-à-vis de son père. En attaquant nos partenaires, vous n’aidez pas le Chef de l’Etat, Fatshi Béton», a fait savoir Augustin Kabuya.
Il est également revenu sur le parcours de certains combattants qui se font passer pour des donneurs des leçons, en leur exigeant d’arrêter ce jeu qui ne cadre pas avec la vision du Chef de l’Etat pour qui ils pensent travailler. Par contre, ils ternissent l’image de leur propre partie.
«Ces parlementaires débout qui s’adonnent aux attaques des partenaires, doivent cesser ce comportement. Moi-même, je suis aussi parlementaire débout et je vais m’en charger de tous ceux qui iront à l’encontre des lignes édictées par le parti. L’Udps a toujours été comme l’Eglise Catholique concernant les messages à faire véhiculer. Dans l’église Catholique, le message qui est donné au Vatican est le même que celui qui donné à Saint Joseph ou à la Cathédrale Notre Dame du Congo. Mais à l’Udps, on commence à constater deux à trois parlement débout sur une même avenue et des messages qui ne cadrent pas avec celui du parti. Aux partenaires aussi de ne plus appeler les parlementaires dans leurs bureaux. Qu’ils ne les utilisent pas dans leurs activités de peur de revenir encore vers moi pour se plaindre. Je parle avec les miens et le reste c’est à eux aussi de prendre leur distance», a-t-il déclaré en appelant également tous les anciens parlementaires débout à se mobiliser pour l’organisation des états généraux des parlementaires afin d’identifier tous les faux parlementaires et savoir comment les mettre à l’écart.
«Vous qui dites toujours que vous avez combattu pour ce parti et vous réclamez plus que les autres, alors que vous n’avez que 25 ans. Quand avez-vous combattu ? Il y a des gens qui ont combattu et ils sont là calme en train d’attendre. Vous allez même loin pour dire que le je protège le Gouverneur de la ville de Kinshasa. Comment pourrai-je protéger quelqu’un qui n’est même pas de mon parti? Nous devons mettre fin à cela et je vais moi-même lutter contre tous les faux parlementaires débout en organisant les états généraux des parlementaires. Les discours développés par les parlementaires débout doivent être bien contrôlés pour éviter les dérapages», a conclu Augustin Kabuya.
Augustin Kabuya a insisté sur un comportement exemplaire des combattants pour protéger le Chef de l’Etat et le mettre en confiance devant le monde entier.
Outre ce point, le SG de l’Udps fait une brève restitution de sa dernière tournée de redynamisation dans une partie du grand Bandundu. Il a aussi profité de cette occasion pour remercier tous ceux qui ont concouru à cette réussite en ciblant plus les habitants de Bulungu, Idiofa, Kikwit, … qui ont montré leur attachement au parti ainsi qu’au Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi.
Ne voulant pas trop commenter sur l’affaire des cartes visas, Augustin Kabuya a juste déclaré que cette affaire est vraie et il ne sert à rien de trop se défendre dans les médias, l’essentiel est de réunir les documents nécessaires pour présenter devant la justice lorsqu’ils seront interpellés.
«Depuis quand Noël Tshiani est de l’Udps ? Les gens veulent toujours associer l’Udps à tout ce qui bouge. Pourquoi l’Udps va bloquer le président Moïse Katumbi, sachant que c’est grâce à Félix Tshisekedi qu’il est revenu au pays. Cette affaire sur la congolité est une distraction, l’Udps est tellement concentrée pour préparer les élections de 2023. Il n’y a aura aucune prolongation », a-t-il souligné.
Signalons aussi que tout a commencé par la présentation du candidat premier Vice-Président du Sénat, le Sénateur Eddy Kanku.
Steve Ilunga