Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Campagne de vaccination contre la Covid-19/RDC : la population Kinoise désintéressée

Campagne de vaccination contre la Covid-19/RDC : la population Kinoise désintéressée

This post has already been read 351 times!

Depuis plusieurs mois  à travers le monde, les dirigeants et responsables des pays ont décidé de passer à la vaccination pour lutter contre la propagation du Coronavirus. Partout au monde, les populations se font vacciner sans problème et dans certains pays, les centres de vaccination arrivent  même à manquer des vaccins. Si ailleurs tout roule comme sur de roulette, en République Démocratique du Congo, le constat s’avère amer. Malgré les multiples campagnes, le doute persiste encore dans les têtes des congolais sur la question des vaccins.

Après une descente faite par quelques reporteurs du Journal La Prospérité dans différentes rues de la ville province de Kinshasa, beaucoup de kinois se disent trop méfiant et ne présentent aucune volonté de se faire vacciner. Ceci, serait suite aux premières informations reçues sur les effets secondaires que produisait ce vaccin une fois injecté dans le corps.

« Avant j’avais tellement des doutes parce qu’on voulait commencer avec nous africains, donc, ils voulaient tester leur produit sur nous. La maladie est réelle mais, le vaccin ne m’inspire pas confiance. Pour moi en tout cas, ici en République Démocratique du Congo, je ne peux pas être vacciné malgré mon âge. Je me protège en respectant les gestes barrières et je prie mon Dieu », a déclaré un kinois qui a requis l’anonymat.

A en croire d’autres personnes, la maladie n’existe pas en République Démocratique du Congo.

L’anecdote est celui d’un vendeur des marchandises qui selon lui, malgré l’existence de cette pandémie à travers le monde, le cas de la République Démocratique du Congo reste encore utopique. Ainsi, se faire vacciner pour elle, serait inopportun.

Lors du point de presse du Ministre de la santé publique, Jean-Jacques Mbungani, ce dernier avait appelé les congolais à se faire vacciner.

Sassan Mujimwina