Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Kikwit : les enseignants de l’EPST protestent contre les 13 mois de pécule proposés par le gouvernement pour les futurs retraités

This post has already been read 567 times!

Unis comme un seul homme, les enseignants du primaire, secondaire et techniques de la ville de Kikwit et de ses environs,  ont décidé de rejeter la proposition du gouvernement de la République démocratique du Congo concernant le pécule que ce gouvernement compte donner aux enseignants éligibles à la retraite.

Ils se sont exprimés lors d’une assemblée générale extraordinaire tenue ce samedi 24 juillet 2021 à l’école primaire Ngangu,  dans la commune de Lukolela.

« Le gouvernement a traité ce problème avec légèreté. Comment est-il possible que l’enseignant qui a façonné tous ces ministres puisse être traité de cette façon ? 13 mois, c’est-à-dire,  environ  1000 dollars pour un instituteur qui a travaillé  pendant plus de 30 ans ! C’est vraiment ridicule », a déclaré Benoît Kashama, Président de l’intersyndicale de l’EPST Kwilu 2.

Selon lui, le gouvernement n’a pas consulté et respecté la loi en la matière.

« Ce gouvernement doit d’abord donner ce qu’on appelle ‘Allocution des frais de fin de carrière’. A cela s’ajoute la ‘’Rente de retraite’’. Les histoires doivent rentrer sur la voie normale », affirme-t-il.

Cette assemblée générale extraordinaire a été aussi une occasion pour prendre connaissance de tous les textes interdisant le retrait d’argent sur les salaires des enseignants ; les textes interdisant les gouverneurs des provinces et les politiciens de s’ingérer dans les affaires concernant les attributions du gouvernement central en rapport avec l’EPST.

Badylon Kawanda