Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

L’une des étoiles montantes du RNB congolais/Musique : Anicet Eputa se découvre avec le single ‘’Totika’’

L’une des étoiles montantes du RNB congolais/Musique : Anicet Eputa se découvre avec le single ‘’Totika’’

This post has already been read 622 times!

Natif de la commune de Matete, le jeune artiste d’une vingtaine d’années révolues évoluant dans le style RNB dit musique urbaine, Anicet Eputa vient de mettre à la disposition de ses fans et mélomanes de la bonne mélodie un single intitulé ‘’Totika’’ (Ndlr : laissons tomber), en version audio sur toutes les plateformes de téléchargement légal et en streaming. En effet, dans une interview accordée au quotidien La Prospérité, au cours d’une émission télévisée ‘’Eurek’art’’ diffusée sur RL PRO TV le week-end dernier, l’artiste a abondamment articulé sur son œuvre, son parcours, mais également les perspectives. Ci-dessous, l’intégralité de l’entretien.

La Prospérité : un aperçu succinct de votre carrière musicale ?

Anicet Eputa : J’ai débuté la musique très tôt. D’ores et déjà, je tiens à vous signaler que c’est fut un rêve de gosse. J’avais commencé à chanter à l’église ‘’Nzambe Malamu’’, dans mon Quartier Général de Matete et même à l’école. Bref, partout où se jouait la musique Anicet était là.

La Pros. : Très jeune, comment faites-vous pour trouver le juste-milieu entre études et musique ?

AE : C’est simple, à chaque chose, son temps. La musique c’est dans le sang, en tant que finalistes des humanités, les études sont également très importantes. Mais quoi qu’il arrive, dans ma vie c’est la musique qui brûle en moi. J’ai su profiter de certains temps libres en dehors de l’école pour écrire mes chansons et faire autres activités liées à l’art.

La Pros. : La musique, tremplin ou vocation ?

AE : Comme je venais de le dire tantôt, la musique étant dans le sang, elle fait partie de moi. Je ne fais pas de la musique un passe-temps. Aujourd’hui, c’est vrai que je ne suis pas très connu, mais grâce à mes projets que je n’ai pas encore tout largué, le monde entier aura une petite attention sur moi et je crois que de là, vous allez mieux me juger. Concernant le choix du style RNB, c’est également venu naturellement, même s’il faut dire qu’aujourd’hui c’est l’un des styles dominants par rapport à la vitesse actuelle de la musique moderne. Nonobstant, je reste ouvert à tout type de styles notamment, la rumba, que vous pouvez sentir sa petite toute dans ma chanson ‘’Totika’’.

La Pros. : Parlant de ‘’Totika’’, d’où vient cette inspiration et pourquoi le choix de ce titre un peu à polémique ?

AE : Ce titre n’est pas un clash contre un artiste, ou une autre personne. C’est juste une inspiration par rapport au vécu quotidien. D’ailleurs, si vous suivez la chanson, vous écouterez qu’il s’agit d’une histoire d’un couple qui vit en désharmonie totale. Et moi je viens avec ce tube pour remettre la pendule à l’heure, en disant tout simplement que si votre relation soit amoureuse ou amicale ne tient pas, il faut tout de suite arrêter avant que le pire n’arrive. A toute évidence, il s’agit d’un petit conseil, et que celui qui se sentira piquer, connait l’affaire, dit-on.

La Pros. : Avez-vous autres projets en long et à court terme pour vos les jours à venir ?

AE : Actuellement, je peux vous assurer que j’ai plus de quarante projets (Chansons), dans ma gibecière. Dans la foulée, j’en profite pour lancer un message aux producteurs, mécènes et autres personnes animées de bonne foi, de me soutenir car j’ai encore des œuvres et des choses à démontrer au public. Toutefois, je suis en plein studio pour un featuring avec un artiste de la place, dont je tais le nom que vous allez bientôt découvrir dans le back. Personnellement c’est le titre ‘’Pardonne-moi’’ que je compte larguer d’ici le mois prochain.

La Prospérité : Vos ambitions ou rêves ?

Anicet Eputa : Comme tout artiste, j’envisage de faire une longue et bonne carrière musicale couronnée de titres, de trophées, faire de grandes salles d’Europe et d’Afrique, à l’image de mon mentor Fally Ipupa. J’en profite pour dire un grand merci au Dieu Tout-puissant pour tout ce qu’il fait dans ma vie, à vous et aux lecteurs du journal La Prospérité. Autant, aux fans et amateurs de la bonne musique d’aller écouter et télécharger au maximum mon tube (Totika) sur ma chaine YouTube et de visiter mes comptes réseaux sociaux ‘’Anicet Eputa officiel’’.

Propos recueillis par R. Mansangu