Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Politique et Musique en RDC/Voici les vérités de Koffi Olomide !  

Politique et Musique en RDC/Voici les vérités de Koffi Olomide !  

This post has already been read 1128 times!

Double King Koffi Olomide

La dernière sortie médiatique de l’artiste musicien Koffi Olomide alias ‘‘Double King’’ a été marquée par deux sujets importants qui ont suscité plusieurs commentaires dans les réseaux sociaux et aussi dans l’opinion nationale dans son ensemble. La star internationale de la Rumba congolaise a parlé des enjeux politiques actuels dans son pays, la RDC, et de sa prochaine production scénique en France. S’agissant de la politique,  le patron du groupe Quartier Latin n’a pas gardé sa langue en poche lors d’une munie et selecte  conférence de presse tenue le week-end dernier à Kinshasa.

Bien avant, il a fustigé le bilan de l’actuel Président de la République depuis  3 ans au pouvoir qui ne semble pas être satisfaisant. 

Quant à la gestion de la ‘‘Respublica’’, Koffi Olomidé estime que la priorité des priorités doit être l’amélioration du social de la population qui a trop souffert depuis l’indépendance du pays.  L’auteur de la chanson « Affaire d’Etat » trouve aberrant et injuste que les dirigeants  vivent dans une opulence extrême avec des salaires exorbitants alors que le peuple croupit  dans la misère profonde. 

Ainsi, le Grand Mopao est indigné par la mauvaise gestion des finances publiques et le détournement des deniers publics par les préposés de l’Etat qui seraient à la base  de l’extrême paupérisation des congolais.

Raison pour laquelle, il a émis le vœu qu’une proposition de loi soit élaborée et votée par le Parlement pour réprimer l’enrichissement sans cause de quiconque assume la charge publique.

« Si un jour j’en ai la possibilité, je vais suggérer une loi sur l’enrichissement sans cause de ceux qui sont détenteurs d’une responsabilité ou d’une fonction publique. En clair, lorsque vous gagnez 5.000 ou 10.000 dollars par mois et que avez des immeubles, des maisons à l’étranger, vous avez de flats, que vous avez 2 millions de dollars en banque, vous devez justifier l’origine de cette fortune et de ces biens, comme cela se fait au Rwanda. C’est une idée qui me taraude l’esprit. Et je crois que cette idée est partagée par beaucoup de congolais. On en a assez qu’il y ait dans ce pays la majorité de gens qui pleure pendant qu’une infime minorité se la coule douce », dixit la star de la Rumba.

Jusqu’où ira Koffi Olomidé ?

Par ailleurs, Koffi Olomide estime qu’il serait rationnel pour la République de réduire le train de vie du gouvernement et de l’ensemble des institutions qui sont très budgétivores.

Dans le même ordre d’idées, l’artiste appelle le Parlement à réviser les dispositions légales sur le statut et taux fixant les salaires des anciens présidents en RDC.  «La RDC ne peut pas se permettre d’allouer une rémunération mensuelle de quelques 680 mille dollars à l’ancien Chef de l’Etat, comme le prévoit la loi de finances», a-t-il plaidé.

Signalons que l’Auteur de la chanson « Loi » est désormais membre du parti politique AFDC, où il a signé officiellement son adhésion depuis le mois dernier.

Dans sa nouvelle casquette du chanteur-politicien, Koffi Olomide ne manque pas de placer un mot sur tous les sujets d’actualité s’il s’agit de défendre la population congolaise qui croupit dans la misère alors que le pays est immensément riche en ressources naturelles.

«Ce qui me motive aujourd’hui, c’est l’amour de mon pays, c’est l’amour de mes compatriotes. Quand je dis que, dans un pays où regorge l’or, le diamant, le cuivre, etc., il ne doit pas y avoir de gens qui gagnent mensuellement moins de 200 dollars. Qui peut être contre une telle idée ?», s’interroge  Koffi Olomide.

Concernant son spectacle à Paris la Défense Arena, le géniteur de la danse « Selfie » a démenti toutes rumeurs faisant état d’une annulation de son rendez-vous à cette mythique salle française. Malgré la situation sanitaire à l’Hexagone qui conditionne la vie à la passe-sanitaire, il confirme que son évènement aura bel et bien lieu le 27 novembre 2021 à Paris où tous les mélomanes d’Afrique et du monde sont conviés pour célébrer la culture à travers la musique de la voix et la bonne musique congolaise inégalable.

Jordache Diala