Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

This post has already been read 1677 times!

‘’Bâtir l’émergence du Congo Démocratique par la gouvernance’’

L’ouvrage de Jean Elongo Ongona baptisé par Modeste Bahati Lukwebo

Préfacé par Pierre Pay Pay Wa Syakasighe, l’ouvrage ‘’Bâtir l’émergence du Congo Démocratique par la gouvernance’’, a été baptisé samedi 21 août dernier au chapiteau du Pullman Hôtel à Gombe par le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo. A en croire l’orateur du jour, le professeur Daniel Mukoko Samba, ce livre de Jean Elongo Ongona est venu alerter la postérité du danger qui découle de l’attachement des dirigeants politiques et économique à certaines pratiques qui s’éloignent de la bonne gouvernance.

Avec 7 parties plus une conclusion, l’ouvrage est venu combler un vide d’information de 1980 aux années 1990, a fait savoir le professeur Daniel Mukoko Samba qui s’est livré à la présentation dudit œuvre purement scientifique.

Selon lui, ’’ il ne s’agit pas d’un simple récit biographique mais du témoignage d’un acteur de premier ou de second plan qui, dans une position de technocrate, a vu s’écrouler une belle machine malgré tous les efforts délayés pour la sauver’’, a-t-il dit.

Il y a lieu de noter que dans cet ouvrage, il s’agit des faits et expériences vécues à léguer à la postérité. Successivement, les sept parties retracent les hésitations, le choix difficile que devrait faire à l’époque le jeune économiste. Partant de cette expérience vécue, il a exhorté ses compatriotes à publier un peu plus, pour ne pas laisser moisir les dossiers économiques du pays dans le tiroir de l’oubli.

En outre, l’analyse faite concerne l’une des périodes troubles de l’économie congolaise.

Pour le ministre des Finances Nicolas Kazadi, il a reconnu qu’écrire un livre est une autre manière de faire un bilan. ‘’Jean Elongo Ongona, à travers son ouvrage, a honoré la responsabilité de transmettre aux générations futures un savoir. Tout le monde doit avoir en tête que l’argent public est un bien collectif et non privé’’, a-t-il reconnu.

Travailleur assidu, économiste de formation, Jean Elongo Ongona a remercié Dieu, l’assistance ainsi que toutes les personnes qui ont permis la réalisation de son ouvrage. Il a, dans la foulée, fait savoir qu’à tous les niveaux, les Congolais doivent avoir en tête le devoir de bien gérer les ressources nationales, condition sine qua non  pour attirer les bailleurs de fonds en RDC.

La Pros