Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Démarrage des éliminatoires Qatar 2022/RDC-Tanzanie : les Léopards restent dans leur logique des matches nuls 1-1 

Démarrage des éliminatoires Qatar 2022/RDC-Tanzanie : les Léopards restent dans leur logique des matches nuls 1-1 

This post has already been read 736 times!

Comme au démarrage des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations Can Cameroun 2022, match nul 0-0 contre le Gabon à domicile à la première journée, voilà un autre match nul 1-1, toujours à domicile cette fois-ci contre la Tanzanie à la première journée des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022, ce jeudi 2 septembre, au stade TP Mazembe, à Lubumbashi. C’est un nul de trop, un nul décevant, mais que voulez-vous. C’est une tradition qui n’a été que respectée, reflétant la forme et la physionomie de cette équipe des Léopards de la RDC. Le technicien argentin, Hector Cuper Raul n’a pas réussi son entrée en lice dans un match officiel, à domicile en plus. Cuper a été coupé par les Taïfa Stars de la Tanzanie qui n’étaient pas loin de créer la sensation. La réalité de cette équipe des Léopards ressemble certes à une voiture qu’on a fait que changer de chauffeur. Le problème semble être ailleurs.

Alors qu’ils ont réussi à marquer en premier par Dieumerci Mbokani (23ème) sur un bon travail de Cédric Bakambu, les Léopards vont se faire rattraper à la 36ème minute d’une frappe instantanée de Simon Msuvane ne laissant aucune chance à Joël Kiassumbwa. C’est le score à la mi-temps. A la reprise, la magie d’Hector Cuper de placer trois avant-centre sur terrain : Mbokani, Bakambu et Assombalanga ne réussira rien. Même le quatrième Ben Malango Ngita en renfort, à la place de Mbokani n’apportera rien du tout. Les Léopards sortiront du terrain avec un match nul, leur score de tout le temps. Les statistiques de leurs 25 derniers matches donnent 12 matches nuls, contre 9 défaites et quatre victoires seulement. Les Congolais sont fatigués des matches nuls. Hector Cuper doit rectifier les tiers.

Mbokani : son 18ème but en 41 sélections !

L’attaquant Dieumerci Mbokani Bezua a réussi jeudi, son retour en sélection plus de deux ans après, en inscrivant l’unique but des Léopards de la RDC contre les Taïfa Stars de la Tanzanie, au stade TP Mazembe, à Lubumbashi, en match comptant pour la  première journée des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, son 18ème de sa carrière en 41 sélections.

C’est un joueur qui a tout connu avec cette équipe des Léopards, où il a fait ses débuts en 2004 lors des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Can Egypte 2006. Son tout premier but, il l’a marqué contre le Mexique dans un match amical en 2007.

Alors qu’il est titulaire indiscutable en sélection, Mbokani va refuser de répondre  à l’appel du sélectionneur Robert Nouzaret, le 11 août 2010, dans un match amical contre l’Egypte, dénonçant le manque d’organisation de la Fédération. Robert Nouzaret, demande alors sa suspension en club pour un match. Il revient tout de même contre le Sénégal le 5 septembre 2010. Il n’est pas convoqué contre le Cameroun le 1er octobre 2010 pour problèmes disciplinaires. Ensuite, il connaitra des sérieux problèmes avec Robert Nouzaret, jusqu’à jurer ne de plus jouer tant que ce technicien français sera en poste.

Une année plus tard, il s’excuse auprès de son coach qui lui accorde une seconde chance et il est convoqué pour le 27 mars 2011 contre l’Ile Maurice. Mais chose incroyable, Mbokani récidive la veille de ce match avec ses compatriotes Cédric Mongongu et Larrys Mabiala en s’énervant car il n’était pas titulaire pour ce match. Nouzaret annonce que tant qu’il sera sélectionneur, Mbokani sera définitivement exclu de la sélection, Mabiala suspendu et Mongongu gracié.

Après la démission de Nouzaret Robert, le nouveau sélectionneur Claude Le Roy déclare Mbokani à nouveau sélectionnable pour son pays.

En 2015, Florent Ibenge le sélectionne pour la Coupe d’Afrique des Nations 2015. Il inscrit un doublé contre la République du Congo en quart de finale. Le match se termine sur le résultat de 4-2 en faveur de la République démocratique du Congo. Lors du match suivant, opposant la RD Congo à la Côte d’Ivoire, il égalise sur penalty ramenant les deux équipes à 1 partout, mais la sélection congolaise s’incline (1-3). Il obtient avec l’équipe nationale de la RD Congo la troisième place de la CAN 2015 à la suite de la victoire (4-2) aux tirs au but face à la Guinée équatoriale. Il fait partie des meilleurs buteurs de la compétition grâce à ses trois buts.

Le 22 mars 2016, il est présent à l’aéroport de Zaventem lors des attentats de Bruxelles. Néanmoins il sort parfaitement indemne de l’attaque, mais sous le choc il ne rejoint finalement pas la sélection pour le match des éliminatoires de la CAN 2017 contre l’Angola. Le président de la Fédération Congolaise de football Association Constant Omari souhaite alors sanctionner le joueur pour cette absence. Cette menace de sanction le révolte et il décide alors de mettre un terme à sa carrière internationale. Mais, il sera présent à la CAN 2017 au Gabon. Les Léopards sont éliminés de la compétition en quarts de finale à la suite d’une défaite 2-1 face au Ghana.

C’est après la CAN Egypte 2019, qu’il est partie pour la énième fois, avant de réapparaitre contre la Tanzanie, plus de 2 ans après.  A 35 ans, Mbokani démontre et rassure qu’on peut compter encore sur lui.

EG