Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Berger de la Métropole de Kinshasa et Exarque d’Afrique Centrale/Archevêque Nikiforos Mikragiannanitis : Les fidèles de l’Eglise Orthodoxe rendent hommage !

Berger de la Métropole de Kinshasa et Exarque d’Afrique Centrale/Archevêque Nikiforos Mikragiannanitis : Les fidèles de l’Eglise Orthodoxe rendent hommage !

This post has already been read 1447 times!

Les Fidèles de l’église orthodoxe sont inconsolables. Ils ont perdu, en date du 27 juillet 2021, leur père spirituel, en la personne de l’Archevêque NIKIFOROS MIKRAGIANNANITIS, Berger de la Métropole de Kinshasa et Exarque d’Afrique Centrale. Hier, dimanche 5 septembre 2021, une messe a été dite à l’occasion du 40ème jour de sa disparition, par son intérimaire, Monseigneur Théodore TSHITSHIVOS.  Ce dernier a fait comprendre aux fidèles que l’illustre disparu avait choisi délibérément de quitter  sa Grèce natale pour venir en RDC semer l’amour, l’évangélisation et la compassion. Sa disparition est qualifiée de prématurée par tous ses enfants spirituels de la République Démocratique du Congo et ceux de la Grèce qui avaient encore grandement besoin de lui. Voici, intégralement, le témoignage poignant d’un  Archiprêtre de Kinshasa au sujet du regretté Monseigneur l’Archevêque NIKIFOROS MIKRAGIANNANITIS. 

Patriarcat  Grec Orthodoxe d’Alexandrie et de toute l’Afrique

Archevêché de Kinshasa et Exarque d’Afrique Centrale

 

Monseigneur l’Archevêque NIKIFOROS MIKRAGIANNANITIS, Berger de la Métropole de Kinshasa et Exarque d’Afrique Centrale

 

 

Le 27 Juillet 2021, le Patriarcat Grec Orthodoxe d’Alexandrie et de toute l’Afrique en général et l’Archevêché de Kinshasa en particulier ont perdu Monseigneur l’Archevêque NIKIFOROS MIKRAGIANNANITIS, Berger de la Métropole de Kinshasa et Exarque d’Afrique Centrale.

En effet, ayant passé  plusieurs jours dans un hôpital à Kinshasa à cause de la fameuse Covid-19, dont il fut guéri,  Monseigneur NIKIFOROS a été évacué vers Thessalonique en Grèce par un vol médicalisé  pour lui permettre de suivre des soins spécifiques.

Mais, à la grande surprise de ses enfants spirituels que nous sommes, la nouvelle de son décès fut pour nous un coup de foudre le 27 Juillet 2021, car nous avions encore besoin de lui à nos côtés. Nous sommes restés orphelins. Sa disparition parmi nous est prématurée car tous les fidèles chrétiens orthodoxes de la République Démocratique du Congo et ceux de la Grèce avions encore besoin de lui.

Monseigneur Nicéphore, tu fus l’un des hiérarques  le plus précieux et digne du Patriarcat Orthodoxe Grec d’Alexandrie et de toute l’Afrique.  Homme de Dieu, humble,  qui aimait son Dieu et son sacerdoce, un berger qui faisait de son mieux la consolidation de l’Eglise Locale et surtout pour la gloire de Dieu. Tu fus  un remarquable missionnaire du Patriarcat et une excellente figure de l’Eglise. Mais hélas, le Seigneur l’a voulu et t’a rappelé auprès de Lui.

Tu as rempli ton devoir dans cette vie terrestre. Tu as prêché  la bonne nouvelle, la parole de Dieu pour sauver le peuple de Dieu non seulement sur la terre congolaise mais aussi là où le Seigneur avait besoin de toi. La mission était immense mais tu as fait de ton mieux pour accomplir ce que tu pouvais avec l’assistance du Saint Esprit et de la très sainte vierge  mère de Dieu mais surtout avec ton esprit de sacrifice dans le savoir-faire.

Monseigneur Nicéphore, tu fus pour nous un Père Spirituel  avec une douceur d’âme, qui s’identifiait à la moralité, la gentillesse, la compassion, la spiritualité et l’esprit de sacrifice  qui te caractérisaient, et te distinguaient dans ta vie.

Monseigneur, tu menais une vie angélique jusqu’à ton dernier souffle. Seul ta présence et surtout ton humilité  nous enseigné beaucoup de manière pratique. Tu vivais parmi nous comme un simple moine qu’un Evêque. C’est un grand enseignement et un héritage que tu nous laisse afin que nous puissions  t’imiter également.

Monseigneur, tu ne possédais rien pour toi-même,  tout ce que tu possédais, tu  les mettais avec joie au service de l’Eglise. Tu as pendant toute ta vie pris soins des autres que de toi-même. Même pendant ton traitement sur le lit de l’hôpital, tu cherchais des solutions  aux problèmes des autres.  Tu l’as fait jusqu’à ton dernier souffle. Homme social et plein d’amour pour les autres. Un précieux diamant en ce monde. Soldat du Christ près à servir en toute circonstance.  Tu as rempli plusieurs familles de joie par ton assistance tant spirituelle que matérielle. Tu as sauvé des vies par ton amour infini. Et chacun a un témoignage pour toi.

Monseigneur Nicéphore tu as joué un grand rôle dans le monde orthodoxe en Afrique de manière générale mais plus particulièrement en République Démocratique du Congo (R.D.C). A travers les écoles construites par toi-même et l’Université Orthodoxe au Congo,    tu as enseigné et formé les jeunes qui aujourd’hui font la fierté de l’orthodoxie non seulement en RDC mais aussi en Afrique. Tu as joué un rôle décisif en enseignant la doctrine   de notre Eglise à tes enfants. Nous te sommes reconnaissants et te promettons de continuer à suivre tes pas.

En ce qui concerne les Paroisses de la Métropole de Kinshasa, ton inquiétude ne faisait que  grandir chaque jour. Tu organisais les Séminaires pour les Prêtres et les Catéchistes afin de s’assurer que tout marche bien pour le progrès spirituel de tous les chrétiens orthodoxes même dans des paroisses les plus reculées aux fin fond de ta Sainte Métropole. Ton soucis majeur était premièrement le salut des âmes de tes enfants et en second lieu connaitre les différents problèmes de leurs communautés.

Cependant, sans se soucier de ton état de santé, tu effectuais des voyages pastoraux et missionnaires même dans les milieux inaccessibles de notre pays pour rencontrer et bénir tes enfants spirituels. Tu les parlais, catéchisais et baptisais.  La joie de ces derniers était évidente.

Monseigneur Nicéphore, tu étais de grand cœur parce que malgré nos manquements tu nous montrais  toujours  ton amour, ton pardon et tu prié toujours pour nous pour que le Seigneur nous assiste et nous illumine. Tu nous remettais toujours sur le droit chemin. Dans tout ça tu avais aussi beaucoup de patience vis-à-vis de nous.

Et,  enfin, Monseigneur et bienheureux  Métropolite de Kinshasa, le vénérable NIKIFOROS MIKRAGIANNANITIS,  tu as consacré ton corps et ton âme à la mission que Dieu t’avais donné en République Démocratique du Congo. Tu y as laissé la marque de ta présence.

Tu  as apporté la Lumière de l’Orthodoxie dans le cœur de nos frères et sœurs africains en les conduisant vers le Royaume des Cieux.

Nous,   peuple Congolais et tes enfants bien aimés qui t’avons connu,  nous te devons une immense gratitude pour tout ce que tu nous as offert. Humainement, nous nous sentons tristes parce que nous t’avons perdu,  mais nous espérons que le ciel a gagné un ambassadeur qui priera pour nous tous à l’autel céleste.

Une fois de plus nous te disons merci pour tout Monseigneur l’Archevêque NIKIFOROS MIKRAGIANNANITIS. Que ta mémoire reste éternelle.

Fait à Kinshasa, le 30 Août 2021

Père Claude Mbayi

Archiprêtre de la Métropole de Kinshasa