Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Six points costauds à privilégier pour l’émergence de la RDC/PDG/FUNA : Marcel Mwanga et José Dola sensibilisent sur l’idéologie du parti à Yolo-Sud 1

Six points costauds à privilégier pour l’émergence de la RDC/PDG/FUNA : Marcel Mwanga et José Dola sensibilisent sur l’idéologie du parti à Yolo-Sud 1

This post has already been read 397 times!

«PDG, unissons-nous pour l’unité. PDG, unissons-nous pour l’action. PDG, unissons-nous pour la prospérité. PDG, nous voulons un Congo uni. PDG, nous voulons un Congo fort. PDG, nous voulons un Congo débout. PDG, nous voulons un Congo prospère. PDG, luttons contre la corruption. PDG, luttons contre la gabegie. PDG, luttons contre le tribalisme, construisons notre parti pour l’avenir du Congo. PDG, nous voulons un Congo uni. PDG, nous voulons un Congo fort. PDG, nous voulons un Congo. PDG, nous vous un Congo prospère ». C’est autour des vertus elliptiques de ces vers de l’hymne du Parti des Démocrates pour la bonne Gouvernance (PDG) que Marcel Mwanga et José Dola, respectivement Secrétaire Permanent en charge de l’organisation, administration et Finances et Président interfédéral de la Funa de cette formation politique ont sensibilisé, dimanche 12 septembre 2021, à Yolo-Sud, les kinois venus de plusieurs coins de la Funa. A ces congolais, les deux cadres du PDG ont présenté le parti de manière détaillée en 6 points qui forment une sorte de catéchisme à même de permettre le développement de la République Démocratique du Congo. Ces points sont notamment, la devise, la vision, l’idéologie, le projet de société, le combat ainsi que la stratégie, engendrés par l’Autorité morale Modeste Mutinga, visionnaire et Fondateur du PDG.

Le Parti des Démocrates pour la bonne Gouvernance, selon José Dola, est fondé sur les bases d’altruisme en ce sens que le parti vise d’abord et avant tout l’intérêt général de la population. C’est par là la devise ‘’prospérité partagée’’. Pour ce qui est de la vision du PDG, le n°1 du parti à la FUNA a fait savoir que la primauté de l’autorité de la loi et le règne de l’éthique sont les éléments essentiels dans ce cadre. Et, l’idéologie du parti, a indiqué M. José Dola, c’est le socio-libéralisme. «Dans le socio-libéralisme, l’Etat intervient pour donner du sens à des questions liées à la santé, à l’enseignement, etc. Comme vous avez décidé de venir vous joindre au PDG, vous devez savoir que si aujourd’hui nous accédons au pouvoir, c’est de cette façon que nous dirigerons le pays », a-t-il déclaré avant d’inviter l’assistance à donner suffisamment de l’attention et de l’importance à cette idéologie. Le développement de l’Etat par la justice, l’électrification et l’agro-industriel, a été énuméré comme étant le projet de société du parti. «C’est par la justice que viendront les investisseurs. Ils mettront des moyens dans ce qu’ils vont faire sans crainte», a souligné, toujours dans son allocution, José Dola. Pour la protection des acquis de l’Etat, le PDG, selon les affirmations fournies, lutte contre les détournements de deniers publics, la corruption, la concussion ainsi que le népotisme. «Nous refusons tout ça. C’est du vol», a catégoriquement déploré José Dola. Enfin, la stratégie du parti c’est la transparence. La transparence dans la gestion de la chose publique pour le bonheur des congolais de tous les coins et recoins du pays.

Sollicité à placer un mot par rapport aux prochaines échéances électorales, en 2023 selon le délai constitutionnel, le Secrétaire Permanent en charge de l’organisation, administration et Finances du PDG, Marcel Mwanga, a fait montre d’une détermination efficace du parti à rafler considérablement des sièges au niveau de deux Chambres du Parlement pour appliquer, à ce niveau-là, les idéaux ambitieux de l’autorité morale Modeste Mutinga, actuellement Ministre des Affaires sociales et Actions humanitaires, pour l’amélioration des conditions de vie du peuple congolais. «Le PDG est un parti politique de ceux qui veulent que la démocratie soit réellement une réalité au pays. C’est aussi pour ceux qui aspirent à la bonne gouvernance. Gouverner le pays comme il se doit. Pas dans le favoritisme», a déclaré Marcel Mwanga, avant d’inviter ses destinataires au strict respect du catéchisme du parti susmentionnés notamment, l’observance de l’intérêt général, la lutte contre la corruption, le népotisme et tant d’autres antivaleurs qui freinent l’évolution de la société. Au terme de l’intervention de cet ancien bourgmestre de la commune de Kalamu, les participants circonstanciels à cette activité ont sauté sur l’occasion pour remplir des formulaires d’adhésion pour être dorénavant membres actifs de cette formation politique.

Il y a lieu de noter que le Parti des Démocrates pour la bonne Gouvernance, PDG en sigle, a été créé en 2016 par l’actuel Ministre des Affaires Sociales et Actions humanitaires, Modeste Mutinga. Le parti est membre de l’Union Sacrée de la Nation. Autrement dit, le PDG s’inscrit dans la logique de la matérialisation de la vision séduisante consistant à améliorer les conditions de vie de congolais à savoir, le peuple d’abord. Le véritable crédo de Fatshi.

Gloire Mfemfere