Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

ENA : Félix Tshisekedi remet des diplômes aux lauréats de la 6ème promotion

ENA : Félix Tshisekedi remet des diplômes aux lauréats de la 6ème promotion

This post has already been read 492 times!

Mardi 14 septembre, le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi a remis des diplômes aux lauréats de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA). La cérémonie a eu lieu dans l’amphithéâtre du Fleuve Congo Hôtel et a marqué la clôture de la formation post-universitaire de la 6ème promotion de l’ENA, baptisée ‘’Etienne Tshisekedi wa Mulumba’’. Au total, 100 jeunes hommes et femmes ont participé à cette formation dont un est décédé au mois de février dernier. Grâce à l’action du Vice-premier Ministre en charge de la Fonction Publique, Jean-Pierre Lihau Eboa, chaque participant a bénéficié d’une affectation dans l’administration publique congolaise.

Satisfait, le Chef de l’Etat a salué les efforts fournis en un temps record, et en a profité pour interpeller les membres du gouvernement afin de combiner de manière harmonieuse, le recrutement des jeunes et la mise en retraite des plus vieux. « Toutefois, j’interpelle tout un chacun. En premier lieu, notre gouvernement, sur la nécessité de combiner harmonieusement le recrutement des jeunes en amont et la mise en retraite en aval. En effet, j’insiste particulièrement sur mon souhait de voir la mort cesser d’être l’un de ces uniques éléments devant mettre fin à une carrière dans la fonction publique», a martelé le Président de la République. C’est donc un appel à la réflexion commune sur les stratégies pour la mise en retraite des séniors au bénéfice des plus jeunes, afin de rajeunir l’administration publique. 

«Tel qu’évoqué, la relève préparée ne peut être utilisée que concomitamment à un départ des seniors. Pour cela, il nous reviendra de réfléchir ensemble à la question de la mise à la retraite avec honneur et dignité des agents qui, par la crainte des lendemains maussades, se cramponnent tant bien que mal, à leurs postes », a-t-il ajouté.

Christ Mungala