Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Une conception réussie de BM Office /Ministère de la Défense : Sama Lukonde pose la première pierre de la construction d’un nouveau bâtiment moderne

Une conception réussie de BM Office /Ministère de la Défense : Sama Lukonde pose la première pierre de la construction d’un nouveau bâtiment moderne

This post has already been read 491 times!

*Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Jean-Michel Sama Lukonde, a procédé, ce mardi 21 septembre 2021 au Camp Kokolo, à la pose de la première pierre pour la construction d’un nouveau bâtiment devant abriter le Ministère de la Défense Nationale et Anciens Combattants. La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités dont le Ministre de la Défense nationale, le Ministre des Finances ainsi que le Représentant de l’Union européenne (UE) en RDC. Pour la construction de ce nouveau bâtiment, dont la conception est l’œuvre du bureau d’études de structure et ouvrage d’art dénommé «BM OFFICE», le projet s’est vu assigné une durée d’exécution de 24 mois. A en croire M. Eusèbe Mugangu Baguma du Cabinet d’Ingénierie et d’Architectes, ce nouveau bâtiment offre ainsi le confort requis de même qu’un espace de travail plus conséquent à ses usagers. Sa réalisation, dont le coût total est de 5.361.293,16 euros, sera financée par le Fonds Européen de Développement (FED) en collaboration avec le Ministère des Finances. ‘‘C’est ici pour moi l’occasion de réitérer mes sincères remerciements à l’endroit des autorités de notre Ministère de la Défense Nationale ainsi que du Fonds Européen de Développement (FED) pour la confiance qu’ils ont placé dans le bureau d’études congolais BM Office en le chargeant de la mission d’études techniques et de la conception de cet ouvrage, s’inscrivant ainsi dans la droite ligne de l’ambition de son Excellence Monsieur le Président de la République, de promouvoir l’entreprenariat national et accroître sa compétitivité face à la concurrence inhérente à la globalisation de l’économie’’, a indiqué M. Eusèbe Mugangu Baguma. Selon ce dernier, le bureau d’études BM Office est, en effet, un cabinet spécialisé entièrement constitué de jeunes experts congolais qui, avec, à leur actif, une multitude de réalisations dans le domaine de la construction, en seulement une décennie d’existence, ont su susciter la confiance d’un bon nombre d’organismes tant du secteur privé que public et d’institutions tant étatiques qu’internationales, tous bénéficiaires satisfaits des prestations de cette équipe d’ingénieurs, d’architectes et autres techniciens congolais.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la réforme des Forces armées de la République Démocratique du Congo et fait suite au constat de la vétusté des installations actuelles du Ministère de la Défense nationale et Anciens combattants, a laissé entendre le Ministre de la Défense nationale, Gilbert Kabanda.

De son côté, le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi, a souligné que la réforme du secteur de sécurité est au cœur des efforts de renforcement de l’autorité de l’Etat, la promotion de l’Etat de droit et de la démocratie en RDC. Au titre des ressources extérieures, le Programme d’appui à la réforme du secteur de la sécurité dans son volet défense (PROGRESS), financé par l’Union européenne dans le cadre du 11ème Fonds européen de développement, contribue, depuis six ans déjà, à l’amélioration de la gouvernance au sein de l’armée.

A en croire le Ministre Nicolas Kazadi, « dans le cadre de ses prérogatives découlant de la convention de financement, le maître d’œuvre a porté son choix sur la construction et l’équipement d’un nouveau bâtiment devant abriter les différents services au sein du ministère ».

Il faut signaler que c’est depuis le 19 février 2020 qu’un contrat portant sur ces travaux a été signé avec l’entreprise ARAB CONTRACTOR qui est déjà à pied d’œuvre dans l’exécution des travaux.

Pour sa part, le Ministre de la Défense nationale, Gilbert Kabanda, a remercié le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde qui a accepté personnellement de présider cette cérémonie de lancement des travaux. « Votre présence ici à nos côtés, et ce, en dépit de votre agenda très chargé, est un autre témoignage éloquent de votre volonté d’asseoir la vision de son Excellence Monsieur le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, sur l’amélioration des conditions de travail dans toutes nos administrations, en général, et dans l’administration des Forces armées de la République Démocratique du Congo, en particulier », a-t-il dit d’entrée de jeu.

Le Ministre de la Défense nationale a, par ailleurs, salué le concours de toutes les autorités de son ministère ainsi que celles du Fonds européen de Développement pour la confiance qu’ils ont placée dans le bureau d’études congolais « BM Office » en le chargeant de la mission d’études techniques et de la conception de cet ouvrage de grande portée, s’inscrivant dans la droite ligne de l’ambition du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, celle de promouvoir l’entrepreneuriat national et accroître sa compétitivité face à la concurrence inhérente à la globalisation de l’économie.

Le chef de la délégation de l’Union européenne, l’Ambassadeur Jean-Marc Châtaigner, a, quant à lui, salué le lancement de ces travaux qui vont permettre de doter le ministère de la Défense d’un gigantesque bâtiment moderne.

« Je m’en réjouis d’autant plus que ce projet de construction a été long à se dessiner et a même connu quelques rebondissements inattendus avec le changement de site de Mont-Ngaliema vers le camp Kokolo, où nous avons le plaisir de nous retrouver aujourd’hui.

Comme vous pouvez le voir, les travaux ont déjà bien commencé. Je formule le souhait qu’ils continuent à se dérouler de la meilleure des façons possible afin que le ministre de la Défense et ses services, puissent bénéficier, au plus vite, d’un outil de gestion et de commandement moderne et efficace pour accompagner les FARDC dans leur lourde mission de sécurisation et de pacification », a déclaré Jean-Marc Châtaigner.

A noter que le site sur lequel est érigé le nouveau bâtiment du Ministère de la Défense nationale est situé dans l’enceinte du Camp Kokolo. Il est délimité au Nord par la base logistique, au Sud par la Cité Oasis, à l’ouest par la poudrière de l’armée et à l’Est par l’avenue de la Libération.

Outre le Ministère de la Défense nationale et Anciens combattants, plusieurs autres intervenants sont signalés dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet. Il s’agit notamment,  de la Délégation de l’Union européenne en RDC, qui est l’Autorité de financement, la Cellule d’Appui à l’Ordonnateur national du Fonds européen de Développement (COFED), qui assure la maîtrise d’ouvrage, le bureau d’études de structure BM Office et l’entreprise ARAB CONTRACTOR.

LPM

 

VOICI LE DESCRIPTIF DU PROJET D’EXTENSION DU SIEGE DU MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE, ANCIENS COMBATTANTS ET REINSERTION (MDNAC-R)

Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement (Avec l’assurance de ma très haute considération),

Excellence Monsieur le Ministre de la Défense Nationale, Ancien Combattants et Réinsertion,

Excellence Monsieur le Ministre des Finances,

Excellences Messieurs les membres du Gouvernement,

Excellence Monsieur l’Ambassadeur Chef de Mission de l’Union Européenne en République Démocratique du Congo,

Excellences Messieurs les Ambassadeurs et attachés militaires,

Monsieur le Coordonnateur du Fond Européen de Développement (FED),

Honorables députés,

Autorités Militaires,

Mesdames et messieurs, distingués invités, en vos titres et qualités,

Avant toute chose, Je voudrais vous remercier vivement pour l’insigne honneur que vous nous faites, Excellence Monsieur le Premier Ministre, en présidant personnellement cette cérémonie de lancement des travaux de construction du nouveau siège du Ministère de la Défense Nationale, Anciens Combattant.

Votre présence ici à nos côtés, et ce, en dépit de votre agenda très chargé, est un autre témoignage éloquent de votre volonté d’asseoir la vision de son Excellence Monsieur le Président de la République, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO,  sur l’amélioration des conditions de travail dans toutes nos administrations en général et dans l’administration  des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, en particulier.

En effet, c’est dans le cadre de la réforme des FARDC et à la suite du constat fait de la vétusté des installations actuelles du Ministère de la Défense Nationale et Anciens Combattants (MDNAC) que, dans un souci de répondre à la nécessité d’améliorer les conditions de travail du personnel civil et militaire dudit ministère, il a été décidé la construction d’un nouveau bâtiment, lequel abritera tous les services du ministère ainsi que ceux de son Secrétariat Général. Ce nouveau bâtiment offre ainsi le confort requis de même qu’un espace de travail plus conséquent à ses usagers.

Pour la construction de ce nouveau bâtiment, dont la conception est l’œuvre du bureau d’études de structure et ouvrage d’art dénommé « BM OFFICE»,  le projet s’est vu assigné une durée d’exécution de 24 mois. Sa réalisation, dont le coût total est de 5.361.293,16 euros, sera financée par le Fonds Européen de Développement (FED) en collaboration avec le Ministère des Finances.

C’est ici pour moi l’occasion de réitérer mes sincères remerciements à l’endroit des autorités de notre Ministère de la Défense Nationale ainsi que du Fonds Européen de Développement (FED) pour la confiance qu’ils ont placé dans le bureau d’études congolais BM Office en le chargeant de la mission d’études techniques et de la conception de cet ouvrage, s’inscrivant ainsi dans la droite ligne de l’ambition de son Excellence Monsieur le Président de la République, de promouvoir l’entreprenariat national et accroître sa compétitivité face à la concurrence inhérente à la globalisation de l’économie.

Le bureau d’études BM Office est, en effet, un cabinet spécialisé entièrement constitué de jeunes experts congolais qui, avec, à leur actif, une multitude de réalisations dans le domaine de la construction, en seulement une décennie d’existence, ont su susciter la confiance d’un bon nombre d’organismes tant du secteur privé que public et d’institutions tant étatiques qu’internationales, tous bénéficiaires satisfaits des prestations de cette équipe d’ingénieurs, d’architectes et autres techniciens congolais.

  1. DE LA PRESENTATION DU SITE

Le site sur lequel est érigé le nouveau bâtiment du Ministère de la Défense Nationale est situé dans l’enceinte du camp lieutenant-colonel KOKOLO. Il est délimité au Nord par la base logistique, au Sud par la cité Oasis, à l’Ouest par la poudrière de l’armée et à l’Est par l’avenue de la Libération (ex-24 Novembre).

D`une superficie de 25.000 m2 soit 2,5 ha, le terrain sur lequel est projeté l`érection du nouveau bâtiment du MDNAC a une forme régulière et possédant une très légère pente de plus ou moins 0,5 %  qui descend de la route, à l’Est, vers l’Ouest. Il est facilement accessible par l’avenue de la Libération.

  1. DE LA CONCEPTION GENERALE

L’édifice projeté sera implanté à plus ou moins 100 m de l’avenue de La Libération et pratiquement à l’axe du terrain.

Ce choix de l’emplacement du bâtiment sur le site, nous permet de dégager le bâtiment afin de disposer d’un parking pour les visiteurs devant le bâtiment, d’une esplanade ainsi que d’un parking pour le personnel du ministère vers l’arrière, accessible par une voie contournant le bâtiment.

Etant un bâtiment sensible, les accès vers celui-ci doivent être particulièrement sécurisés et contrôlés. C’est pourquoi nous n’avons qu’un seul accès principal à double voies conduisant vers le parking principal (visiteurs) et une voie interne permettant d’atteindre facilement la salle de conférences à droite et l’arrière du bâtiment. Nous avons prévu également un accès secondaire à l’arrière, donnant sur la base logistique.

  • DU PROGRAMME DU PROJET

Comme précisé dans les termes de référence du présent projet, l’édifice projeté abritera tous les services du Ministère de la Défense Nationale et des Anciens combattants ainsi que les services du Secrétariat Général à la Défense.

S`élevant sur cinq niveaux, soit Rez-de-chaussée + 4, avec une superficie totale à bâtir de 4.142 m2, 133 places de parking et ayant plus ou moins 125 bureaux, hormis les locaux techniques, ce bâtiment abritera les différents services du Ministère de la Défense Nationale selon la répartition ci-après :

  • Au rez-de-chaussée: La direction des Services Généraux, le début de la direction de l’Administration Pénitentiaire, une salle de conférences de 120 places et une infirmerie pour les premiers soins.
  • Au 1er étage: La suite de la direction de l’Administration Pénitentiaire, la direction Acquisition et Provisions et la direction de la Coopération Militaire.
  • Au 2ème étage: La direction Budget et Finances, le début de la direction Informatique et la direction Etudes Stratégiques, Planification et Organisation.
  • Au 3ème étage: La suite de la direction Informatique, la direction des Ressources Humaines et le Secrétariat Général.
  • Et au 4ème étage: La suite de la direction des Ressources Humaines et le cabinet du ministre.
  1. DU PARTI CONSTRUCTIF

Le bâtiment dispose d’une structure porteuse en ossature en béton armé et d’une fondation en radier général.

Il est prévu, en outre, que les maçonneries d’élévation soient faites en parpaing de ciment, que la toiture terrasse soit en dalle en béton armé dans la zone des citernes et qu’une couverture en bac triondal autoportant en aluminium soit posée sur une toiture en charpente en bois.

Le choix a été porté sur une ventilation naturelle répondant aux normes d’une architecture tropicale. Une protection contre l’ensoleillement est également prévue, notamment en donnant au bâtiment une orientation appropriée et en faisant le choix d’un vitrage stopsol dans la partie du bâtiment exposée au soleil.

La prévention ainsi que la lutte anti-incendie sera assurée par un circuit de détecteur d’incendie couplé d’avertisseurs sonores. Il sera également placé des extincteurs d’incendie à des endroits bien précis et facilement accessibles.

Il y aura, en plus, un circuit d’eau connecté directement à la tuyauterie principale d’adduction et aboutissant dans les différentes bouches en vue de faire face efficacement à un début d’incendie, le cas échéant.

Il est également prévu un ascenseur et un monte-charge.

Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement

(Avec l’assurance de ma très haute considération),

Excellence Monsieur le Ministre de la Défense Nationale, Anciens Combattants et Réinsertion,

Excellence Monsieur le Ministre des Finances,

Excellences Messieurs les membres du Gouvernement,

Excellence Monsieur l’Ambassadeur Chef de Mission de l’Union Européenne,

Excellence Messieurs les ambassadeurs et attachés militaires,

Monsieur le Coordonnateur du Fond Européen de Développement (FED),

Honorables députés,

Autorités Militaires,

Mesdames et messieurs, distingués invités, en vos titres et qualités,

Permettez-moi de conclure mon propos, en remerciant le Très-Haut, Maître des temps et des circonstances, pour l’évènement qui nous réunit en ce jour, évènement dont la symbolique ne peut que revêtir une importance indéniable pour la République Démocratique du Congo, notre pays, dont la marche vers l’émergence passe aussi par l’amélioration des conditions de travail dans l’administration de nos forces armées.

Puisse le Ciel bénir les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et étendre sa main favorable sur l’ensemble du déroulement des  travaux de construction de l’ouvrage dont la première pierre est posé ce jour.

Je vous remercie pour votre aimable attention.

Eusèbe Mugangu Baguma

(Cabinet d’Ingénierie et d’Architectes)