Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

2ème édition de Redakin : l’heure est aux ateliers

2ème édition de Redakin : l’heure est aux ateliers

This post has already been read 876 times!

C’est en prévision du lancement de la deuxième édition de la rencontre des danseurs de Kinshasa, REDAKIN en sigle que les organisateurs passent à une séance d’enregistrement.  Le jeudi 23 septembre, quelques jeunes étaient soumis à une formation sur l’amélioration de l’écriture chorégraphique ainsi que sur la création d’un dossier discutable.  Cette dernière prendra fin le 24 septembre et met en exergue les jeunes chorégraphes dont l’âge varie entre 18 et 35 ans. Contacté par le journal La Prospérité, le chorégraphe Jackson Louanga, Coordonnateur du Projet REDAKIN a lancé un appel aux autorités de tutelle ainsi qu’aux différents partenaires de soutenir cette initiative qui donne accès à la promotion de la culture congolaise, à travers la danse sur le plan tant national qu’international.

En parallèle avec le projet de Kinshasa, d’autres ont été lancés dans les provinces dont celui de Kisangani qui est dirigé par l’administrateur culturel, Isaac YENGA. Lui aussi s’adonne à la formation sur la gestion de différentes structures culturelles et artistiques de la RDC.

Il sied de signaler que la suite du programme prévoit du 28 au 30 septembre prochain, un forum de danse à l’Institut national des arts, dans la salle nouvelle saison. Il y aura au total 20 groupes de danse, qui seront à la disposition du public. Alors que le 30 septembre au centre culturel congolais le zoo, il se tiendra une méga soirée de danse avec le groupe Ballet national congolais, Kongo Drama Company et Likit’art Kongo.

Christian Musungayi