Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Désignation des animateurs de la CENI/RDC : Jean-Pierre Bemba exhorte les chefs des confessions religieuses à trouver un consensus

Désignation des animateurs de la CENI/RDC : Jean-Pierre Bemba exhorte les chefs des confessions religieuses à trouver un consensus

This post has already been read 392 times!

C’est un débat qui intéresse presque tout le monde. Après l’intervention des certains partis politiques, voilà que vient le Mouvement de Libération du Congo, MLC en sigle, à travers son président national. Dans un communiqué rendu public le lundi  4 octobre 202 il a déploré la persistance des divergences dans le choix des animateurs de la Commission Electorale Nationale Indépendante, ainsi qu’au rôle combien déterminant que jouent les pères de l’église dans le processus électoral.

C’est dans un communiqué que le MLC a donné sa position  sur l’affaire concernant la désignation des membres de la CENI. Jean-Pierre Bemba Gombo invite les chefs des confessions religieuses de mettre à profit les dernières 72 heures accordées par le présent de l’Assemblée nationale, et ce, pour désigner par consensus le prochain président de la Ceni.

Ce dernier a profité de cette occasion pour exhorter les chefs religieux à comprendre et d’être cette église au milieu du village à travers leur choix afin d’avoir des élections libres et apaisées en 2023.

«J’exhorte les confessions religieuses à maintenir leur rôle de l’église au milieu du village, pour garantir au pays, à travers leur choix, la sauvegarde de la paix, de l’unité et la concorde nationale… Pour ce faire, j’implore les confessions religieuses à se surpasser et mettre à profit les dernières 72 heures accordées par le président de l’Assemblée nationale, en vue de designer par consensus le futur président de la Ceni», a-t-on lu dans ce communiqué signé par Jean-Pierre Bemba.

Pour clore son message, le fondateur du MLC a insisté sur le grand danger de la crise post-électorale qui plonge plusieurs pays Africains dans le retard du développement.

La Pros.