Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Kwilu : la FOPAKKM déterminée à pérenniser son SIMA, un atelier ad hoc s’est achevé avec succès

Kwilu : la FOPAKKM déterminée à pérenniser son SIMA, un atelier ad hoc s’est achevé avec succès

This post has already been read 548 times!

Après une phase pilote et expérimentale de plus de cinq mois, et une phase de Après une phase pilote et expérimentale de plus de cinq mois, et une phase de consolidation d’une année, la Faitière des organisations paysannes du Kwilu, Kwango et Maï-Ndombe (FOPAKKM), une plateforme de plus de 200 organisations paysannes structurées, est déterminée à pérenniser le ‘’Système d’informations sur le marché’’ (SIMA), un projet et une stratégie qui aident les producteurs agricoles à améliorer leurs activités via la commercialisation de leurs productions et chasser ainsi la pauvreté.

C’est dans cette optique que la FOPAKKM a organisé, il y a quelques jours, un atelier provincial de réflexion. Cet atelier a réuni une soixantaine de participants à l’Institut et facultaire de Kikwit dans la commune de Nzinda.  Tous, c’est-à-dire, hommes, femmes et jeunes, sont des acteurs impliqués dans le programme.

Parmi eux une vingtaine  est issue des territoires de la province du Kwilu et une trentaine de la ville de Kikwit et de Bandundu. Ces participants appartiennent aux différentes catégories socio-professionnelles et socio-économiques dont les producteurs agricoles familiaux, les commerçants, les transporteurs, quelques administrateurs des marchés, le responsable de Vodacom Kikwit, deux agents de l’administration publique, les membres du Comité de pilotage SIMA, un délégué de l’Alliance AgriCongo etc.

Ces assises ont permis aux organisateurs de faire un briefing sur le programme PASPOR (Programme d’appui à la structuration, au plaidoyer et à la professionnalisation des producteurs agricoles familiaux organisés en République démocratique du Congo).

Les organisateurs de ces             assises  de deux jours, ont insisté sur l’OS6 (Objectif spécifique 6) qui parle de la communication ainsi que les méandres qui ont contribué à la mise en place du SIMA et son fonctionnement.

Les témoignages des producteurs agricoles familiaux bénéficiaires directs du projet ; les témoignages des collecteurs, des récepteurs 1, des radios communautaires sur les résultats concrets ont été très éloquents et encourageants.

Il sied de souligner que cet atelier de 48 heures s’est achevé avec succès étant donné que les résultats attendus ont été atteints, c’est-à-dire des recommandations concrètes, pratiques et réalistes capables de permettre la mobilisation  des moyens ont été émises et adoptées ; tous les partenaires clés en tant que contributeurs des fonds pour le SIMA FOPAKKM ont été identifiés ; des normes, des périodicité et modalités claires pour la collecte et la mobilisation des fonds ont été identifiées et définies ; des engagements claires et nets d’une manière durable des parties prenantes en termes de contributions et mobilisations chiffrées ont été également pris.

«J’encourage la FOPAKKM pour cette initiative», a déclaré Jean-Claude Mungala, maire adjoint de la ville de Kikwit en tant que représentant du gouvernement congolais.

«Je remercie sincèrement la participation de chacun pendant les deux jours. Que les engagements pris se traduisent en actes concrets», a indiqué Blaise Nzwanga, président de la FOPAKKM.

Le délégué de l’Alliance AgriCongo n’a pas caché sa satisfaction par rapport aux résultats des assises.

Badylon Kawanda