Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Junior Masudi libéré /Belgique : la FEF et l’AGL promettent d’améliorer la politique d’accueil

Junior Masudi libéré /Belgique : la FEF et l’AGL promettent d’améliorer la politique d’accueil

This post has already been read 1526 times!

Depuis quelques semaines, une nouvelle en vogue sur la toile fait allusion à l’arrestation d’un jeune étudiant congolais parti pour la Belgique. A son arrivée le 18 septembre 2021, Junior Masudi Wasso,, c’est son nom, est stoppé par quelques agents de l’ordre estimant, après le contrôle, que celui-ci ne les a pas convaincus sur le motif de sa venue au Royaume de la Belgique.

La Fédération des étudiants francophones et l’Assemblée générale des étudiants de Louvain ont fait un communiqué ce lundi 4 octobre. L’une des copies est interceptée par le journal La Prospérité. Dans cette lettre, la Fédération confirme que l’étudiant Junior Masudi Wasso est bel et bien libre maintenant puis elle se dit heureuse de cette libération. Elle tient par ailleurs à marteler  que cette décision  a été sans doute influencée  par la pression faite par une large partie de la société civile.

La Fédération dénonce en même temps l’injustice et insiste que la lumière luise sur la décision arbitraire dont a été victime Junior Masudi Wasso. Au regard de ce qu’a connu Junior Masudi Wasso, la Fédération veut prendre de nouvelles mesures pour réserver par conséquent un accueil sécurisé aux étudiants qui viennent d’ailleurs.

Ainsi, la Fédération déclare qu’elle proposera prochainement à ses membres de mener une réflexion sur la politique d’accueil des étudiants étrangers pour pousser le gouvernement à prendre des dispositions qui éviteront de reprendre cette situation à l’avenir. Enfin, la FEF et l’AGL souhaitent désormais que Junior Masudi puisse commencer ses études sans aucun problème en bénéficiant de toutes les aides nécessaires pour se remettre de ce terrible évènement et rattraper le temps.

Gradie Nsembani