Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

En réhabilitant V.Club dans le dossier Matutala /Le TAS étale la nudité de la FECOFA au grand jour !

En réhabilitant V.Club dans le dossier Matutala /Le TAS étale la nudité de la FECOFA au grand jour !

This post has already been read 768 times!

Pdte Bestine Kazadi

«Nous n’attendons plus que la remise très prochainement de notre Coupe de la Linafoot 2020-2021, symbole de notre sueur, de notre travail en équipe, de notre ambition et surtout de notre détermination», a déclaré la présidente de l’AS V.Club, Mme Bestine Kazadi Ditalala, annonçant aux milliers de supporteurs la victoire de leur chère équipe au sujet du dossier Zao Matutala, qui a opposé V.Club, Don Bosco et la Fédération congolaise de football association (Fecofa), au Tribunal Arbitral du Sports (TAS). La plus haute instance juridictionnelle du Sport, a tranché le week-end, donnant raison à l’équipe de ‘‘Bana Mbongo’’, qui a donc récupéré ses 9 points, et redevient champion de la 26ème édition de la Linafoot, titre conquis sur terrain, mais perdue dans les locaux de la Fecofa. Le TAS  a ainsi étalé la nudité de l’organe faitier du football congolais au grand jour.

La vérité, comme on le dit, est et reste toujours têtue. Déboutés par la Fecofa en appel alors que la Linafoot venait de trancher en faveur de V.Club, les dirigeants du team ‘‘vert et noir’’ se sont posés mille et une questions sans réponse. Ils n’ont pas compris, rien du tout, comment et pourquoi la Fecofa a pu faire pour trancher ce recours de CS Don Bosco en leur défaveur. Ayant épuisé tous les moyens de recours au niveau national, V.Club s’est résolu carrément d’aller se plaindre au TAS. Pendant ce temps, la Fecofa s’est empressée de remettre la Coupe à Mazembe disant que tout est fini.

Le TAS  a pris tout son temps pour étudier le dossier, et le 27 septembre dernier, le procès s’est ouvert, à Zürich, en Suisse. Les audiences se sont déroulées en visioconférence. La partie plaignante qui est l’AS V.Club, a été représentée par son avocat Me Laurent Fellous du cabinet français spécialisé en droit sportif. En claire, il s’agit de Don Bosco appuyé et soutenu par Mazembe qui accusait V.Club d’avoir utilisé un joueur qui ne lui appartenait pas, Zao Matutala, c’est son nom. V.Club s’est défendu d’avoir bien vérifié avant tout l’identité de ce joueur à la Fecofa, qui par la suite, l’a autorisé de l’aligner. La Fecofa, pour sa part, va se rebiffer sans raison valable, disant seulement que V.Club l’aurait induit en erreur. Le TAS  qui a bien étudié ce dossier, a entendu toutes les parties concernées, et a dit le droit.  Vita champion !

Et de se réjouir : «je suis fière d’être la présidente de V.Club. Je suis honorée de servir la famille vert et noir. Aujourd’hui nous sommes champions et cette victoire commune est celle de l’honneur de la justice et la preuve de la bonne foi de VClub », a déclaré Bestine Kazadi qui dit attendre avec impatience la remise de la Coupe, fruit de cette sueur par les organisateurs.

‘‘Je suis très heureux’’, déclare Florent Ibenge !

Pour sa part, l’ancien entraineur de V.Club, Jean-Florent Ibenge Ikwange dit être l’homme le plus heureux de cette décision du Tribunal arbitral du sport (TAS), qui prouve, ajoute-t-il que V.Club n’a pas triché.

Depuis le Maroc où il se trouve, Florent Ibenge s’est dit très content, félicitant de vive voix  Bestine Kazadi et tous les supporteurs pour ce titre qu’il considère comme l’aboutissement des efforts de tout le monde.

« Je suis très content du travail que nous avons abattu la saison dernière. Au-delà du titre qu’on nous a rendu, je retiens une chose, à savoir qu’à travers cette décision, on reconnaît que nous n’avons pas triché. Cela allait être une tâche terrible que je ne pouvais oublier en même temps je retiens qu’il y a des valeurs en football, des valeurs que nous incarnons, que l’on tient à transmettre et à inculquer aux jeunes que nous encadrons. C’est l’occasion pour moi de féliciter la présidente, Mme Bestine Kazadi avec qui, je reste toujours en contact, pour lui dire que cette abnégation, cette bataille que nous avons livrée ensemble a abouti et je lui dis merci pour son jusqu’auboutisme», dixit Florent Ibenge.

EG

 

 

 

 

Battus par les Baréas dimanche à Antananarivo

Mondial 2022 : les Léopards n’ont plus leur destin en mains !

Mbemba sorti pour blessure

Avec seulement 5 points à deux journées de la fin des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, les Léopards de la RDC n’ont plus leur destin en mains de pouvoir participer encore à ce grand rendez-vous planétaire, près de 50  ans après. L’unique fois que le pays des Léopards a pris part à une phase finale de la Coupe du Monde remonte à 1974, en Allemagne. Alors qu’on pensait sortir de ce carcan par le recrutement d’un entraîneur dit de haut niveau, Hector Cuper, c’est son nom, mais rien ne marche encore et toujours.   

Les Léopards ont été battus par les Baréas de Madagascar (0-1), dans un match pourtant décisif, dimanche, au stade Mahamasina, à Antananarivo, en match de la 4ème journée du groupe J.

Les Zébus de la grande île de l’océan indien ont scellé leur première victoire du groupe  sur le but matinal de Njiva Rakotoharimalala (2ème). Ils ont donc été cueilli à froid. En plus de ce but venu très tôt, les fauves ont eu à faire à l’agression dont Chancel Mbemba Mangulu (11ème) a été victime, avant de laisser sa place à NathanIdumba Fasika. Malgré l’ampleur de ce geste d’antijeu, l’arbitre du jour n’a nullement inquiété l’auteur de cette faute par un quelconque carton.

Cela n’a pas empêché le onze national de pousser pour refaire leur retard. Il n’en sera rien jusqu’à la pause. Au retour des vestiaires, les Léopards repartent sur le même élan avec de nombreuses  occasions nullement concrétisées. Les changements opérés par Hector Cuper Raul, n’apporteront rien pour les fauves congolais, malchanceux.

La Tanzanie s’offre la peau du Bénin

Battus à domicile, par les Ecureuils du Bénin, en match de la 3ème journée 1-0, les Taïfa Stars de la Tanzanie ont pris leur revanche sur leurs adversaires, dimanche, en déplacement à Cotonou. Les Tanzaniens leur ont rendu la pièce de leur monnaie et l’ont emporté par le même score 1-0 grâce à un but matinal de Simon Msuva (6ème).

Ainsi, la Tanzanie prend la tête du classement avec 7 points, suivi du Bénin deuxième avec le même nombre de points. Les deux nations sont donc en égalité parfaite de 2 victoires, 1 défaite, 1 nul et un goal-différence de +1, à chacun.

EG