Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Lancement du 1er Colloque panafricain sur l’albinisme/Isaac Mwaura félicite Félix Tshisekedi pour la création du ministère des Personnes vivant avec handicap

Lancement du 1er Colloque panafricain sur l’albinisme/Isaac Mwaura félicite Félix Tshisekedi pour la création du ministère des Personnes vivant avec handicap

This post has already been read 975 times!

Présent à cette première édition du colloque panafricain sur l’albinisme, comme l’un des participants, le sénateur kényan Isaac Mwaura a rendu un hommage vibrant au président de la République démocratique du Congo et président en exercice de l’Union Africaine, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Le sénateur kényan s’est dit intéressé par le fait que le président de la RDC ait aligné, dans le cadre du gouvernement national, un ministère des Personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables.

«Je tiens à remercier vivement les organisateurs, le Ministère en charge des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables, le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’homme, l’Union Africaine à travers sa Commission aux affaires sociales, et le PANEL qui se sont engagés à organiser cette rencontre de haut niveau… cette rencontre marquera une étape importante dans la longue lutte entamé il y a plusieurs décennies pour une meilleure protection, intégration et acception des personnes atteintes d’albinisme à travers le continent. Je vous souhaite de fructueux travaux », a souligné le Sénateur kenyan.

Isaac Mwaura a relaté, dans son discours, un contact qu’il a eu avec Félix Tshisekedi après avoir entendu un jeune homme à Uvira, un handicapé, à qui il a demandé : ‘’Que veux-tu que votre gouvernement fasse pour toi ?’’. Le jeune homme, une vingtaine révolue, selon le sénateur kényan, a dit qu’il souhaitait que les personnes vivant avec handicap soient représentées au sein du gouvernement. « Je suis flatté aujourd’hui, dit le sénateur, de voir que vous avez nommé un ministre des personnes vivant avec handicap… », A-t-il déclaré.

S’adressant aux personnes vivant avec l’albinisme de l’Afrique, le sénateur kényan, lui-même, personne vivant l’albinisme, les a invités à croire en eux-mêmes, à avoir en permanence à l’esprit qu’ils sont comme tout le monde.

Selon lui, le moment est venu de se libérer de l’esclavagisme et de la maltraitance. «Nous avons les droits, mais nous n’avons pas de droit. Nous sommes noirs mais pas noirs. Nous sommes blancs mais pas blancs. Nous sommes handicapés mais pas handicaps », a-t-il chuté sous les applaudissements de la sale.

Steve Ilunga