Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

RDC/Culture : zéros conflits tribaux en RDC/C.N.A.P : lancement d’un appel de soutien au gouvernement congolais

RDC/Culture : zéros conflits tribaux en RDC/C.N.A.P : lancement d’un appel de soutien au gouvernement congolais

This post has already been read 737 times!

La Corporation Nationale des Artistes Peintres Congolais (C.N.A.P), dirigée par, Basumbikwa Ekopi, alias Francis Colore, a tenu une réunion pour les préparatifs de la cérémonie du 28 novembre 2021 qui sera pour eux  une occasion de mettre leurs œuvres d’Arts à la disposition du public pour montrer de quoi ils peuvent lutter contre le tribalisme en République Démocratique du Congo. Avec comme thème : ‘’ conflits tribaux zéros en RDC ‘’, cette cérémonie d’exposition fera de sorte que ces artistes disent que le Congo est un et indivisible. Cette déclaration a été faite juste après cette réunion, dans une interview accordée au journal La Prospérité, le dimanche 07 novembre 2021, au siège de cette ASBL, située dans la commune de N’djili.

C’est au cours d’un échange entre le président national de la Corporation des Artistes Congolais (C.N.A.P), Basumbikwa Ekopi Francis et les différents membres de la structure qu’ils ont tous évoqué la question sur la gestion et l’organisation d’une cérémonie qui pointe à l’horizon. Pour ce faire, les dirigeants de la C.N.A.P ont lancé un appel de soutien au gouvernement congolais, qui a toujours eu une pensée positive aux artistes de la République Démocratique du Congo en posant des actions sociales et humanitaires qui font avancer la culture congolaise.

Cette fois-ci, les artistes peintres de la RDC par la voie de cette belle initiative dont ils pensent que ça va donner de la visibilité et va promouvoir les artistes congolais.

Par contre, Christian Tamaco, l’un des membres de la corporation a évoqué la question du ‘’tribalisme ‘’ en RDC. Selon lui, c’est un vrai  blocage pour le développement de la Nation congolaise et c’est une occasion de donner la force aux étrangers pour mieux gérer davantage la RDC de loin ou de près, en montant les congolais contre eux dans des conflits tribaux.

«Etre du Kasaï, de l’Equateur, du grand Bandundu, du Sankuru, du Kongo-Central, du Katanga et autres provinces de la RDC …, tous nous sommes des congolais car, ce qui nous unis est plus fort que ce qui nous divise. Le Congo est un et indivisible», a souligné Christian Tamaco.

Après les interventions de tous les membres, la tenue de cette grande cérémonie d’exposition d’œuvres d’Arts en peintures est ce que tous les peintres de la RDC attendent voir ce 28 novembre de cette année en cours.

Jonathan Bafumvwa