Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

En battant le Bénin 2-0/Mondial 2022 : la RDC empoche son ticket pour les barrages

En battant le Bénin 2-0/Mondial 2022 : la RDC empoche son ticket pour les barrages

This post has already been read 989 times!

Ayant commencé timidement par un match nul à domicile devant la Tanzanie (1-1), avant de faire un autre match nul à Cotonou contre le Bénin (1-1) à la deuxième journée, les Léopards de la RDC ont terminé la phase de poules de campagne qualificative à la prochaine Coupe du Monde en beauté, en empochant leur ticket pour les matches de barrages, après leur victoire face aux Ecureuils du Bénin 2-0, dimanche 14 novembre, au stade des Martyrs de la Pentecôte, à Kinshasa, en match de la 6ème et dernière journée du Groupe J.

Les matches de barrages ne se joueront qu’au mois de mars 2022, soit à trois mois du coup d’envoi de la Coupe du monde. Mais en attendant, la Confédération africaine de football (Caf), procèdera très bientôt au tirage au sort pour la composition de 5 combinaisons.

RDC-Bénin, un match qui restera gravé dans la mémoire de Béninois qui s’attendaient à tout, sauf la défaite, synonyme d’une élimination. Au coup d’envoi, le Bénin premier du groupe avec 10 points, cherchait ne fut-ce qu’un match nul pour repartir en triomphe à Cotonou, alors que la RDC deuxième avec 8 points, ne jurait que par la victoire, peu importe l’absence des supporteurs dans les pourtours tel que décidé par la Caf.

Dans cette détermination, aussi renforcée par la présence du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo dans la tribune, les Léopards ne vont pas tarder à ouvrir le score. Dans une montée d’Arthur Masuaku, lançant une balle de centre vers Ben Malongo dans la surface de réparation, le défenseur béninois ne trouvera mieux que de le tirer sur son maillot aux yeux branchés de l’international arbitre gabonais, Eric Otogo en poste depuis de 2011. Qu’est-ce qui arrive, c’est penalty pour les Léopards. Le capitaine Dieumerci Mbokani s’en charge, et ouvre le score à la 10ème minute.

Et comme il fallait s’attendre à une réaction dans un match comme celui-ci, les Ecureuils vont se réveiller, mais les Léopards ne vont les laisser aucune seconde de faire quoi que ce soit, malgré leurs quelques bonnes occasions de buts. La mi-temps intervient sur ce score à l’avantage de la RDC.

A la reprise, le Bénin revient sur terrain toujours avec la balle aux jambes, il sera buté par l’impossible. L’entrée de Neeskens Kebano à la place de Gaël Kakuta va renfoncer l’efficacité des Léopards sur terrain, qui finalement, vont tuer le match par ce deuxième but, œuvre d’une tête de Ben Malango sur un centre encore et toujours de Dieumerci Mukoko Amale dit Soso.

Ibumba à Malango : ‘‘Ben, Mukoko t’a nourri…’’

Jeudi 11 novembre, au stade Benjamin Mpaka, à Dar-es-Salam, Mukoko Amale a servi Ben Malango pratiquement de la même manière pour le troisième but de l’équipe. Et de se réjouir après le match, Nathan Idumba Fakisa a dit Ben Malango : « Ben, Ben, Ben, regardes, tu as toujours refusé Mukoko Amale, tu as vu, aujourd’hui, il t’a nourri », s’est-il amusé dans l’euphorie de la joie.

L’arrière latéral droit des Léopards qui s’affirme et s’impose comme titulaire dans ce poste, a été à la conclusion d’une très belle combinaison, faisant un bon centre qui a permis à l’attaquant de Sharjah-Emirats Arabes Unis (85ème), de marquer le troisième but d’une jolie tête, à Dar-es-Salam. Comme qui dirait, Mukoko Amale et Ben Malango le mariage est scellé.

Ainsi, les Léopards terminent la campagne à la première place avec 11 points, laissant le Bénin deuxième avec 10 points. Ici rappelle-t-on, les 10 premiers de chaque groupe seront tirés au sort, pour faire 5 combinaisons.

Un parcours élogieux d’Hector Cuper et ses poulains couronné par trois victoires, notamment contre le Madagascar (2-0), contre la Tanzanie (3-0), et contre le Bénin (2-0) ; deux matches nuls : contre la Tanzanie (1-1), et contre le Bénin (1-1) ; et enfin, une seule défaite devant le Madagascar (0-1).

EG