Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Après la « marche dite pacifique de Lamuka »/PALU : Célestin Ngoma condamne l’attaque des sièges à Kinshasa et Kikwit !

Après la « marche dite pacifique de Lamuka »/PALU : Célestin Ngoma condamne l’attaque des sièges à Kinshasa et Kikwit !

This post has already been read 945 times!

Triste a été pour les militants du Palu de constater que leurs sièges de Kinshasa et de Kikwit ont été simultanément saccagés par des manifestants ayant pris part à la marche de Lamuka en date du 13 novembre 2021. C’est par un communiqué officiel que Célestin Ngoma, Secrétaire Permanent et Porte-parole du Parti Lumumbiste Unifié – Palu en sigle, a condamné ces actes barbares dont ils ont été victimes de la part des personnes non encore identifiées. Le Palu lance un appel aux autorités compétentes pour que des enquêtes soient diligentées et que les responsabilités soient établies afin que les auteurs répondent de tous leurs actes cruels.

COMMUNIQUE OFFICIEL

Le PALU condamne fermement l’attaque de son siège par les manifestants de Lamuka à Kinshasa et à Kikwit

Le Secrétariat Permanent du Parti Lumumbiste Unifié, PALU en sigle, informe à l’opinion tant nationale qu’internationale qu’à la suite de la marche dite pacifique de ce samedi 13 novembre 2021, des militants de Lamuka non autrement identifiés munis des machettes ont sauvagement attaqué simultanément son siège national situé à Debonhomme, dans la commune de Matete à Kinshasa et celui de Kikwit dans la province de Kwilu.

Ils ont saccagé les effigies du Patriarche Antoine Gizenga et de Patrice-Emery Lumumba, nos Pères fondateurs, et blessé des militants commis à la garde du siège (communément appelés A5) à cause de l’appartenance du PALU à l’Union Sacrée et son partenariat avec Son Excellence Monsieur le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi.

Le PALU dénonce cette énième provocation et rappelle qu’il a toujours combattu pour la démocratie dans ce pays, et en a payé le lourd tribut.

En tant que le plus vieux Parti en République Démocratique du Congo et engagé pour la promotion de la démocratie, le PALU n’est pas prêt à accepter cette intolérance et cette manipulation qui constituent un véritable recul des valeurs d’un Etat de droit dont ses Pères fondateurs ont donné leurs vies en sacrifices.

Lors de cette attaque du siège national à Kinshasa, les militants présents ont pu attraper deux éléments et leur ont mis à la Police pour éviter de se faire justice.

Le PALU lance un appel aux autorités compétentes pour que les enquêtes soient diligentées et que les responsabilités soient établies afin que les auteurs répondent de leurs actes.

Fait à Kinshasa, le 13 novembre 2021

Célestin Ngoma,

Secrétaire Permanent et Porte-parole du Parti