Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Restitution des reliques par la Belgique /RDC: Lumumba ne retrouvera pas la terre de ses ancêtres de sitôt

Restitution des reliques par la Belgique /RDC: Lumumba ne retrouvera pas la terre de ses ancêtres de sitôt

This post has already been read 1329 times!

Les reliques du Héros national Patrice Emery Lumumba ne seront plus rapatriées ce samedi 8 janvier 2022. Le rendez-vous est reporté au mois de juin. Les autorités de la République démocratique du Congo (RDC) ont à nouveau reporté, au mois de juin, la cérémonie de restitution par la Belgique d’une « relique » du Premier premier ministre du pays, Patrice Emery Lumumba, a annoncé dans la soirée du mercredi la présidence.

Patrice Emery Lumumba, grande figure de l’indépendance congolaise avait été assassinée en janvier 1961, avant que son corps ne soit dissous dans l’acide. D’après plusieurs sources, une dent lui appartenant aurait été retrouvée plusieurs années plus tard chez la fille d’un policier belge ayant pour mission à l’époque de faire disparaître le corps criblé des balles. Après une longue démarche, il a été décidé que la dent devait donc être rendue à ses proches. Mais, selon des informations parvenues à la rédaction de La Prospérité, la cérémonie de restitution a été reportée.

Juliana Lumumba, fille de l’ancien Premier ministre congolais au micro de nos confrères de la RFI, dit être étonnée de ne pas avoir été directement prévenue par les autorités congolaises mais plutôt par l’ambassade de Belgique en RDC.

Au micro de la RFI, elle regrette cette attitude des autorités congolaises car elle affirme que tout était prêt en Belgique pour la cérémonie.

Un proche de la présidence s’est livré à l’AFP  mercredi, où il a avancé  les raisons de ce report. Et promet-il  qu’une annonce officielle sera faite pour remettre le train sur les rails et dissiper tout malentendu. « Plusieurs raisons justifient ce report. Mais la principale porte sur les restrictions dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 (…) une communication officielle dans les prochaines heures », a-t-il promis. Et ce, avant  de renchérir : « La cérémonie de restitution et de rapatriement des restes de l’ancien Premier ministre Patrice Lumumba est reportée en juin prochain, à une date autour des festivités de célébration de l’indépendance de la RDC, le 30 juin ».

Il sied de rappeler qu’un devis avait été introduit par des experts de la Présidence de la République, auprès de la Belgique évaluant le rapatriement des restes du héros national Patrice-Emery Lumumba (une dent jusque-là), à un montant fixé autour de 12 millions USD qui comprendrait les frais de rapatriement, l’aménagement de la sépulture sous l’échangeur de Limete, ainsi que l’organisation des hommages officiels connexes pour le 21 juin 2021. Les autorités congolaises l’avaient déjà reporté en raison d’une explosion exponentielle des cas de Covid-19.

L’histoire rapporte que Patrice Emery Lumumba, Premier premier ministre de la RDC, héros de l’indépendance de l’ex-Congo belge en juin 1960 à travers son discours nationaliste et inattendu, a été renversé, arrêté quelques mois plus tard lors d’un coup d’Etat et finalement exécuté le 17 janvier 1961 avec deux frères d’armes par des séparatistes dans la région du Katanga, avec l’appui des mercenaires belges.

La Pros.