Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Lancement Commercial  du Système  Panafricain de Paiement et de Règlement/ACCRA : Jean-Lucien Bussa Tongba porte haut le soutien sans réserve de Félix Tshisekedi

Lancement Commercial  du Système  Panafricain de Paiement et de Règlement/ACCRA : Jean-Lucien Bussa Tongba porte haut le soutien sans réserve de Félix Tshisekedi

This post has already been read 1102 times!

A Accra, Capitale de la République du Ghana où il représentait valablement le Président de la République démocratique du Congo et Président en exercice de l’Union Africaine, le Ministre du Commerce Extérieur, Jean-Lucien Bussa Tongba a porté haut le soutien sans réserve de Félix Tshisekedi au lancement commercial du Système Panafricain de Paiement et de Règlement (PAPSS) sous le Thème : «Connecter les paiements, accélérer le Commerce de l’Afrique». Prenant la parole à la cérémonie de lancement de ce  système, l’homme d’Etat congolais a signifié à l’assistance ‘‘qu’il est à ce jour avéré que parmi les obstacles qui entravent le Commerce intra-africain, figure la dépendance vis-à-vis des monnaies tierces dans les transactions transfrontalières. Cela implique inévitablement des coûts élevés et des longs délais lors des opérations de compensation et de règlement des paiements’’. Voilà pourquoi, pense-t-il, le Système Panafricain de Paiement et de Règlement, PAPSS, est un des outils sur lequel se fonde la phase opérationnelle de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf). Il est donc une plateforme conçue pour faciliter les paiements transfrontaliers instantanés en monnaie locale entre les pays africains. «Je reste persuadé qu’une fois bien mise en œuvre, le Système Panafricain de Paiement et de Règlement (PAPSS) aura à concourir sans nul doute à la facilitation des échanges intra-africains», a précisé le Ministre du Commerce extérieur congolais qui s’est longuement battu pour la mise en œuvre de la ZLECAF. Ce, avant d’informer les invités que : ‘‘Son Excellence Monsieur le Président Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, tout en félicitant les acteurs qui ont rendu visible le Système Panafricain de Paiement et de Règlement, m’a chargé de porter à votre connaissance son soutien sans réserve à la mise en œuvre de ce Système et note avec satisfaction son lancement ce jour à Accra, au Ghana’’. Ci-dessous, l’allocution intégrale  du Ministre Bussa Tongba à cette occasion.

République Démocratique du Congo

MINISTERE DU COMMERCE EXTERIEUR

LE MINISTRE

Allocution de SEM Jean-Lucien BUSSA TONGBA, Ministre du Commerce Extérieur, Représentant SEM Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République Démocratique du Congo, Chef de l’Etat, et Président en exercice de l’Union Africaine (UA), à la Cérémonie de lancement commercial du Système Panafricain de Paiement et de Règlement (PAPSS) sous le Thème : « Connecter les paiements, accélérer le Commerce de l’Afrique »

Excellence Monsieur le Vice-Président de la République du Ghana,

Représentant de Son Excellence Monsieur Nana Addo Dankwa AKUFOADDO, Président de la République du Ghana ;

Excellence Monsieur OLUSEGUN OBASANJO, Ancien Président de la République Fédérale du Nigeria ;

Excellence Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, leader et champion de la Zone Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf) ;

Monsieur le Secrétaire Général du Secrétariat de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf) ;

Mesdames et Messieurs les Ministres ;

Monsieur le Président du Conseil d’Administration de la Banque Africaine d’Import et d’Export (Afreximbank) ;

Messieurs les Gouverneurs des Banques ;

Mesdames et Messieurs, en vos titres et qualités ;

Au nom de Son Excellence Monsieur Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République Démocratique du Congo, Chef de l’Etat, et Président en exercice de l’Union Africaine (UA), qui a bien voulu que je le représente dans ces importantes assises, je me fais le devoir, avant toute chose, de remercier Son Excellence Monsieur Nana Addo Dankwa AKUFO-ADDO, Président de la République du Ghana, pour avoir accepté de placer ces importantes assises sous son haut patronage ainsi que pour l’accueil chaleureux réservé à toutes les délégations, particulièrement à celle de la République démocratique du Congo, sur le sol Ghanéen.

Je voudrai, par la suite, saluer la présence de Son Excellence Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, leader et champion de la Zone Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf) envers qui l’Afrique toute entière ne cessera de témoigner une gratitude inaltérable pour son accompagnement ô combien précieux à chaque phase du processus de la ZLECAf.

L’occasion me paraît aussi indiquée de reconnaitre l’apport du Secrétariat de la ZLECAf, de l’Afreximbank ainsi que de toutes les parties prenantes impliquées dans la tenue de ces importantes assises consacrées au lancement commercial du Système Panafricain de Paiement et de Règlement, PAPSS en sigle.

Mesdames et Messieurs, en vos titres et qualités ;

Il est à ce jour avéré que parmi les obstacles qui entravent le Commerce intraafricain figure la dépendance vis-à-vis des monnaies tierces dans les transactions transfrontalières. Cela implique inévitablement des coûts élevés et des longs délais lors des opérations de compensation et de règlement des paiements.

Le Système Panafricain de Paiement et de Règlement, PAPSS, un des outils sur lequel se fonde la phase opérationnelle de la Zone Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf), est donc une plateforme conçue pour faciliter les paiements transfrontaliers instantanés en monnaie locale entre les pays africains. Je reste persuadé qu’une fois bien mise en œuvre, le Système Panafricain de Paiement et de Règlement (PAPSS) aura à concourir sans nul doute à la facilitation des échanges intra-africains.

Tel que l’indique les estimations de l’Afreximbank, la mise en place du Système Panafricain de Paiement et de Règlement (PAPSS) ferait épargner au Continent plus de 5 milliards de dollars de coûts de transaction de paiement par an et formaliserait, en même temps, une part importante de 50 milliards de dollars américains dégagée du commerce informel intra-africain. Ce qui permet de tirer la croissance africaine vers le haut.

Par ailleurs, s’il est un fait que le PAPSS fournit à l’Afrique une plateforme permettant des paiements transfrontaliers instantanés en devises locales entre les marchés africains en simplifiant les transactions frontalières et en réduisant la dépendance aux devises fortes, il n’en demeure pas moins évident, sans préjudice des expériences jugées concluantes dans les pays qui composent la Zone Monétaire Ouest-Africaine (ZMOA), que sa mise en œuvre nous convie à la prise en compte des défis de la convergence macroéconomique entre Etats africains.

En conséquence, il nous paraît urgent de capitaliser les convergences à même de permettre aux pays africains de tirer profit de ce Système Panafricain de paiement et de Règlement.

Mesdames et Messieurs, en vos titres et qualités ;

Je ne peux m’empêcher, à ce stade, de considérer que notre présence en ces lieux marque l’intérêt que les pays africains accordent au Système Panafricain de Paiement et de Règlement ; outil déterminant pour booster de manière significative le commerce intra-africain.

Il s’agit comme on peut s’en rendre compte, d’un pas de plus vers la mise en œuvre effective de l’intégration économique de l’Afrique en vue de la prospérité de son peuple.

Enfin, Son Excellence Monsieur le Président Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, tout en félicitant les acteurs qui ont rendu visible le Système Panafricain de Paiement et de Règlement, m’a chargé de porter à votre connaissance son soutien sans réserve à la mise en œuvre de ce Système et note avec satisfaction son lancement ce jour à Accra, au Ghana.

Je vous remercie de votre attention.

 Accra, le 13 janvier 2022.

 Jean-Lucien BUSSA TONGBA