Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

La nature parle en se déshabillant/Je ne traverse ni océan  ni tourbillon, je me traverse

La nature parle en se déshabillant/Je ne traverse ni océan  ni tourbillon, je me traverse

This post has already been read 1576 times!

 

Pour être au-delà de moi,

Ce moi parfois qui fait

La guerre à l’autre moi.

Il y a ce moi orage

Et l’autre arc-en-ciel.

Je suis comme l’azur,

J’ai un temps de pluie

Et un temps de soleil…

Florence Meta