Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Préparatifs du rapatriement des reliques/RDC : Sama Lukonde pose la première pierre du mémorial Patrice Lumumba

Préparatifs du rapatriement des reliques/RDC : Sama Lukonde pose la première pierre du mémorial Patrice Lumumba

This post has already been read 1533 times!

En marge de la journée commémorative de l’assassinat de Patrice Emery Lumumba, tout 1er premier Ministre de l’histoire du pays, célébrée annuellement le 17 janvier, Jean Michel Sama Lukonde a procédé à la pose de la première pierre du mémorial qui sera érigé en mémoire d’un des pères de l’indépendance. Dans le programme, a confié la Cellule de communication de la Primature, ces travaux seront exécutés par l’entreprise chinoise B.A.U et devront prendre fin avant le rapatriement des reliques de Lumumba.

Homélie

Avant cela, à la Cathédrale Notre Dame du Congo, le Premier Ministre et Chef du Gouvernement a assisté une messe d’actions de grâces à l’occasion du 61ème anniversaire de l’assassinat de ce héros national. Députés nationaux, membres du Gouvernement, officiers militaires et policiers ainsi que plusieurs autres autorités politico-administratives ont pris part à cette célébration.

L’officiant du jour a centré son homélie sur trois concepts qui ont marqué la vie de Patrice-Emery Lumumba à savoir : le sacrifice, l’amour et la détermination. Il a indiqué que le tout premier Premier Ministre de la RDC a mené un combat pour l’indépendance et la liberté de la Nation congolaise.

Pour l’officiant du jour, Lumumba est devenu le symbole de la détermination à rester débout, à lutter contre toute injustice et toute oppression.

«Nous avons connu le travail harassant exigé en échange de salaires qui ne nous permettaient ni de manger à notre faim, ni de nous vêtir ou de nous loger décemment, ni d’élever nos enfants comme des êtres chers. Nous avons connu les ironies, les insultes, les coups que nous devions subir matin, midi et soir, parce que nous étions des nègres. Nous avons connu les souffrances atroces des relégués pour opinions politiques ou croyances religieuses : exilés dans leur propre patrie, leur sort était vraiment pire que la mort même. Nous avons connu qu’il y avait dans les villes des maisons magnifiques pour les blancs et des paillotes croulantes pour les noirs; qu’un noir n’était admis ni dans les cinémas, ni dans les restaurants, ni dans les magasins dits européens; qu’un noir voyageait à même la coque des péniches au pied du blanc dans sa cabine de luxe». Des paroles de Patrice Lumumba tirées de son discours du 30 juin 1960 que l’officiant a rappelées devant l’assistance.

Juste après la messe commémorative, le Premier Ministre Sama Lukonde, accompagné de plusieurs membres de son Gouvernement, a déposé une gerbe de fleurs au pied du monument Lumumba à l’échangeur de Limete, situé à la 18ème rue.

John Ngoyi