Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

CAN : la confrontation directe au centre des critères pour départager les équipes en cas d’égalités

CAN : la confrontation directe au centre des critères pour départager les équipes en cas d’égalités

This post has already been read 1035 times!

 

La confrontation directe sera au centre des critères pour départager les équipes en cas d’égalité de points à l’issue de la phase de poules à la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations, qui se déroule depuis le 9 janvier dernier, au Cameroun, a rappelé dimanche, la Confédération africaine de football (CAF), sur son site.

D’après l’article 74 des règlements de cette CAN Cameroun 2021, il ne sera pas d‘abord question de goal-average pour se tirer d’affaire. En premier lieu en cas d’égalité, ce sera la confrontation directe ; autrement dit le plus grand nombre de points obtenus lors de la rencontre entre les deux équipes concernées; puis viendra en deuxième lieu la différence de buts sur l’ensemble des parties disputées dans le groupe; et enfin en troisième lieu le plus grand nombre de buts marqués sur l’ensemble des matches de groupe. Si l’égalité persiste après avoir appliqué les trois critères, la toute dernière solution sera un tirage au sort effectué par la Commission d’Organisation.

Critères pour déterminer les 4 meilleurs troisièmes

Et comme c’est une CAN à 24 nations, après la phase de poules, la compétition se poursuivra par les 8ème de finales. Les 12 pays qualifiés seront rejoints par les 4 meilleurs troisièmes qui seront déterminés par le critère suivant : a) le plus grand nombre de points obtenus après tous les matches de groupes ;b) la différence de buts de tous les matches de groupes; c) le plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches de groupes ; d) tirage au sort par la commission d’organisation de la CAF.

Donc, ce n’est pas encore fini pour l’Algérie champion en titre en ballotage dans le groupe E, où elle est bon dernière avec 1 point. Les Fennecs ont laissé couler leur chance en se faisant battre par la Guinée-équatoriale 1-0, une première défaite des Algériens depuis 2018 pour un total de 35 matches. Donc en cas de victoire à la troisième et dernière journée contre la Côte d’Ivoire, l’Algérie passerait si-pas comme deuxième du groupe, mais comme meilleur troisième dans l’ensemble.

EG