Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Grève des professionnels de santé/Bientôt la signature du protocole d’accord pour répondre aux revendications des grévistes

Grève des professionnels de santé/Bientôt la signature du protocole d’accord pour répondre aux revendications des grévistes

This post has already been read 1186 times!

Cette annonce a été faite par le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention lors de la 36e réunion du conseil des ministres qui s’est tenue, ce vendredi 14 janvier 2022 à Kinshasa, par visioconférence, sous la conduite du chef de l’Etat.

En effet, dans son intervention du jour, Dr Jean-Jacques Mbungani Mbanda  a  principalement épinglé 4 points qui ont été développés l’un après l’autre, à savoir :

-La situation épidémiologique actuelle de la Covid-19 en RD Congo ;

-Un récapitulatif de la situation épidémiologique globale de l’année 2021 ;

-L’état d’avancement des négociations avec le banc syndical des professionnels de santé ;

-La supervision des travaux de réhabilitation et de modernisation de l’hôpital général de référence de Kinshasa (ex Maman Yemo).

Sur la situation épidémiologique actuelle de la Covid-19, le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a fait savoir  qu’en date du 11 janvier 2022, le cumul des cas confirmés était de 82 983 (dont 2 probables) et celui des décès de 1225, soit un taux de létalité à 1,5%.

A cet effet, il  a rappelé que la vaccination contre la Covid -19 se poursuit dans 15 Provinces du Pays avec les différentes gammes de vaccins disponibles.

Toutefois, la couverture vaccinale demeure encore faible, soit à 0,50%, par rapport à la moyenne africaine de 8%. L’objectif visé, d’après le ministre,  est d’atteindre 45% de la population vaccinée d’ici fin 2022. Ainsi, à côté de la vaccination en mode campagne, le Programme Élargi de Vaccination (PEV) est en train de multiplier la mise en place des vaccinodromes, expérience positive qui a permis à plus d’un de se faire vacciner, cas du vaccinodrome de la place des évolués.

Sur le récapitulatif de la situation épidémiologique globale de l’année 2021, le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a dressé un bilan des activités en rapport avec la lutte contre les épidémies majeures et endémies durant l’année 2021.

Il en ressort l’émergence et la réémergence de plusieurs maladies à potentiels épidémique et d’autres maladies endémiques.

En 2021, a-t-il souligné, le pays a connu 3 vagues de la Covid-19, 2 flambées de la maladie à Virus Ebola dans le Nord-Kivu, l’épidémie de méningite à Banalia dans la Tshopo, la fièvre typhoïde à Popokabaka et à Mushie dans le Kwilu, la diarrhée et déshydrations chez les enfants âgés de moins de 5 ans dans les Provinces de Mongala, Kasaï Central et Sud-Kivu, les flambées du paludisme à Gungu dans le Kwilu, le Monkey Pox à Tunda dans le Maniema. En ce qui concerne les maladies endémiques, le Choléra et la Rougeole demeurent des problèmes majeurs de santé Publique dans le pays.

Plusieurs défis ont été épinglés notamment, le renforcement de l’accès aux soins au travers la couverture santé universelle, le renforcement de la couverture vaccinale à travers le plan Mashako 2.0, la desserte en eau potable et le pré positionnement des vaccins et médicaments de première nécessité dans tous les coins du pays.

Le tableau de la situation sanitaire de l’année 2021 s’est assombri avec le maintien de la grève des professionnels de santé.

Au sujet de l’état d’avancement des négociations avec le banc syndical des professionnels de la santé, le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a signalé qu’un protocole d’accord a été finalement cosigné entre le secteur de la santé et celui du budget. La cérémonie solennelle sera organisée incessamment. Une bonne nouvelle pour l’ensemble des professionnels de santé qui vont sans nul doute, à l’issue de la cérémonie officielle de signature du protocole, mettre fin à leur mouvement de grève.

Par ailleurs, le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a terminé son exposé sur l’état d’avancement de la réhabilitation et de modernisation de l’hôpital général de référence de Kinshasa. C’était une occasion pour lui de signaler le passage  du 1er Ministre,  Chef du Gouvernement audit chantier, le jeudi 13 janvier 2022, afin de s’assurer de la bonne évolution des travaux qui s’inscrivent dans le cadre de la vision chère au  Président de la République, Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

JD