Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Pour la première fois en Afrique centrale : la chirurgie cardiaque pédiatrique à cœur ouvert est désormais possible en RDC

Pour la première fois en Afrique centrale : la chirurgie cardiaque pédiatrique à cœur ouvert est désormais possible en RDC

This post has already been read 3302 times!

Désormais, l’intervention chirurgicale à cœur ouvert  chez les enfants est possible en République Démocratique du Congo. Cette innovation dans le système de santé du pays est effective grâce au leadership du Ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques Mbungani Mbanda, qui s’est résolument engagé pour matérialiser la vision du Chef de l’Etat en matière de santé.

Le numéro Un de la santé publique en RDC a assisté personnellement au démarrage effectif des activités du Centre de chirurgie pédiatrique de la Clinique Ngaliema, ce mardi 22 mars 2022 à Kinshasa.

Il était question pour le Ministre Mbungani de se rendre compte de la première opération cardiaque pédiatrique (à cœur ouvert) d’une dizaine d’enfants congolais par une équipe des spécialistes Belges venus de Bruxelles pour le compte de l’ONG internationale ‘‘Chaine de l’Espoir’’.

Arrivée depuis le samedi 19 mars 2022, l’équipe belge est dirigée et supervisée par le professeur Jean-Rubay, spécialiste en chirurgie cardiaque pédiatrique et responsable de la Chaine de l’Espoir/Belgique.

 «C’est la concrétisation d’un projet de longue  date qui nous permet aujourd’hui, avec nos collègues Congolais et surtout grâce à eux, d’opérer pour la première fois des enfants au niveau du cœur en République Démocratique du Congo. Cela grâce à l’intervention du Ministre de la Santé que j’ai l’honneur d’être accueilli  pour réaliser ce projet.  Nous venons au Congo depuis 2003, mais c’est la première fois qu’on peut opérer à l’intérieur du cœur alors qu’avant, on opérait à l’extérieur du cœur. Nous sommes arrivés samedi et nous allons opérer une dizaine d’enfants »,  renseigne le spécialiste  belge Jean Ruby.

Soulignons que ce projet a été rendu possible grâce à la nouvelle gouvernance impulsée par l’actuel ministre de la santé congolais.

Au cours de sa visite à Ngaliema, Jean-Jacques Mbungani a visité le centre et ses équipements sophistiqués. Toutefois, il a tenu surtout à visualiser les vidéos de l’échographie cardiaque avant les deux opérations chirurgicales prévues pour cette deuxième journée de la campagne.

Il faut préciser que pour cette première phase de l’opération à cœur ouvert, 10 enfants congolais vont subir cette épreuve  médicale dont 8 vont se faire à la Clinique Ngaliema à Kinshasa et 2 autres en Belgique.

« (…)  Il était vraiment important qu’au niveau du gouvernement, en ma qualité du Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, que je vienne sur place pour voir ce que la ‘‘Chaîne de l’Espoir’’ à travers toute l’équipe venue de la Belgique est en train d’effectuer en compagnie du staff médical Congolais ici à la clinique Ngaliema. C’est la première fois qu’en RDC les enfants soient  opérés du cœur. Nous accompagnons ce projet parce que c’est utile pour sauver des vies. Il y a énormément d’enfants qui souffrent de problèmes et  de malformations cardiaques qui sont sans un acte opératoire et ne pourront  vivre correctement. Voilà  la raison pour laquelle  le gouvernement continuera à soutenir ce projet, parce que cela va sauver des vies», a déclaré le ministre Jean-Jacques Mbungani.

Cette première phase de la Campagne  d’opération à cœur ouvert se déroule du  21 au 26 mars 2022 à la Clinique Ngaliema. Il s’agit là d’une première opération à cœur ouvert des enfants non seulement en RDC, mais aussi et surtout en Afrique centrale. Il faut noter que  les spécialistes belges opèrent ensemble avec les médecins congolais.

Jordache Diala