Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

Goma : Guy Loando lance la 1ère conférence internationale sur la gestion des volcans des Virunga

Goma : Guy Loando lance la 1ère conférence internationale sur la gestion des volcans des Virunga

This post has already been read 1320 times!

Devant une foule immense composée des membres du Gouvernement Sama  Lukonde, de la Présidence, de la Primature, des experts volcanologues, du système des Nations Unies, Guy Loando Mboyo, Ministre d’Etat et Ministre de l’Aménagement du Territoire, a au nom du chef de l’Etat Félix Tshisekedi, lancé la 1ère Conférence sur la gestion des volcans des Virunga. Cela sur initiation du Ministère de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique chapeauté par José Panda. C’était le samedi 19 mars 2022, à Goma, Chef-lieu de la province du Nord-Kivu. 

Durant 3 jours, soit du samedi 19 mars 2022 au lundi 21 mars 2022, plus d’une centaine des personnes venues de tous les horizons vont tablées sur la problématique de la gestion des volcans Nyiragongo et Nyamalugira qui figurent parmi les plus dangereux au monde et qui présentent un danger permanent pour la ville de Goma grâce à son rapprochement avec le gaz méthane du Lac Kivu.

Pour cette 1ère édition, le thème choisi est la surveillance et gestion des risques volcaniques dans la région des Virunga «Solutions et Perspectives», ce qui sera une occasion pour les organisateurs, panelistes, experts et participants de voir dans une vision commune avoir une vue d’ensemble et préventive sur la dangerosité sur une probable éruption du Nyiragongo et des autres qui peuvent survenir à tout instant d’où l’urgence de se bien se préparer d’avance.

A en croire Guy Loando Mboyo, le lancement de ces assises de 3 jours se justifie par la ferme volonté du chef de l’Etat, du premier ministre, des membres du gouvernement des Warriors de voir la réalisation de cette conférence a été effective et qui est la 1ère à être organisée dans le monde sur la gestion de n’importe quel volcan au monde dont l’éruption ne prévient jamais cela malgré une grande surveillance.

Selon lui, l’ensemble du territoire national doit avoir une pensée pieuse sur la présence de nos volcans et du lac Kivu sur la population du Nord-Kivu et ses environs mais également sur ses avantages dont la fertilité du sol et d’autres.

«C’est pour moi un honneur de procéder au lancement de cette conférence sur la gestion de nos volcans cela sous l’impulsion de mon collègue sectorielle José Panda, du premier Sama Lukonde et du chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

A travers les médias dont j’ai un immense respect, les gens doivent comprendre que la RDC n’est pas seulement Kinshasa et ailleurs c’est pour cela malgré nos multiples taches étatiques nous sommes présents pour afficher notre attachement aux souffrances de nos frères de l’Est sur nos volcans et leur faire voir que nous ferons de notre mieux  pour essayer de se conformer à travers ces assises pour vivre avec nos volcans. Goma et ses environs doivent comprendre que le Félix Tshisekedi et ses Warriors se préparent bien depuis la brusque éruption du Nyiragongo le 22 mai 2021 pour éviter à tout prix des imprévus dans le sens où la vie est sacrée », a soutenu le Ministre de l’Aménagement du Territoire.

Prenant la parole, le Ministre sectoriel José Panda a fait savoir que depuis son arrivée à ses nouvelles attributions, il ne cesse de se battre du jour au lendemain pour avoir une gestion plus que contrôlée des volcans des Virunga et que cela intéresse au plus niveau sa hiérarchie et a salué la bravoure qui se fait voir auprès des agents de l’OVG qui malgré les maigres moyens se battent pour faire de leur mieux pour contrôler les montages volcaniques dangereuses.

Etant aussi présent, Julien Paluku Kahongya, ancien Gouverneur du Nord-Kivu et actuel Ministre de l’Industrie, a appelé les parlementaires de tout faire de leur mieux pour que l’Observatoire Volcanologique de Goma (OVG) auprès du Gouvernement dans le budget ait au minimum 8 à 9 millions de dollars américains chaque année pour riposter contre des éventuelles éruptions.

Guellord Risasi