Pas un pas sans la prospérité.
Chaque jour, du lundi à samedi, reprise des publications quotidiennes

New York: Eve Bazaïba a pris part à la 17ème session du Forum des Nations Unies sur les forêts

New York: Eve Bazaïba a pris part à la 17ème session du Forum des Nations Unies sur les forêts

This post has already been read 1514 times!

C’est aujourd’hui vendredi 13 mai 2022 que se clôture la 17èmesession du Forum des Nations Unies sur les forêts (FNUF 17) à New York aux États-Unis. Pour le compte de la République démocratique du Congo qui se veut pays solution en matière de changement climatique, la Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Environnement et du Développement durable séjourne depuis le lundi 9 Mai 2022 à New York. Eve Bazaïba Masudi a porté la voix de la République démocratique du Congo à ces assises pendant 5 jours, soit du 9 au 13 mai 2022. Au fond, les participants se sont planchés sur la mise en œuvre du plan stratégique des Nations Unies pour les forêts 2017-2030 et, aussi, sur des activités à l’appui des priorités thématiques pour l’exercice biennal 2021-2022.

Dans son allocution lors de l’ouverture solennelle de cette session le lundi 9 mai 2022, la Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Environnement et du Développement durable a  rappelé non seulement les potentialités environnementales de la RDC et aussi les services éco systémiques de ses Forêts en faveur de l’humanité.

Eve Bazaïba a relevé les efforts qu’entreprend le Gouvernement Congolais pour assurer la gouvernance forestière de façon efficiente. C’est le cas des mesures prises dans l’assainissement du secteur forestier et qui ont pu sauver plus de 3 millions d’hectares des forêts.

«…la RDC co-organise avec la République Arabe d’Égypte les travaux préparatoires de la COP27.  C’est un grand événement qui honore le Bassin du Congo dans son ensemble », a dit Eve Bazaïba.

Il est clair que la RDC, forte du potentiel de son massif forestier, prend toute les mesures de sa responsabilité face aux enjeux du climat. A la suite de l’intervention de la France, Eve Bazaïba attire l’attention de la communauté internationale sur le lien qu’il faut désormais établir entre la guerre et la préservation de l’environnement ou mieux des forêts.

La 17ème session du Forum des Nations Unies sur les forêts examinera les préparatifs de l’examen à mi-Parcours en 2024 de l’efficacité de l’arrangement internationale sur les forêts dans la réalisation de ses objectifs y compris la stratégie de communication et de sensibilisation du plan stratégique de l’ONU pour les forêts 2017-2030.

Jules Ntambwe