Accueil Nation Cap vers 2023, Action Fatshi : Patrick Onoya présente cinq principes de base pour conserver et évaluer le pouvoir

Cap vers 2023, Action Fatshi : Patrick Onoya présente cinq principes de base pour conserver et évaluer le pouvoir

Par La Prospérité
0 commentaire

Patrick Onoya, cadre de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et Président de l’ASBL Action FATSHI était en séminaire idéologique sous le thème ‘’ Comment l’UDPS peut conserver le pouvoir avec Félix Antoine Tshisekedi ?’’, samedi 8 octobre 2022, dans la commune de la N’Sele, dans l’autre versant Est de Kinshasa. Au cours de ce rendez-vous avec la population de ce coin de la capitale, il a présenté, en long et en large, les stratégies draconiennes à mettre en place par l’UDPS, son parti, pour le maintien et la conservation et l’évaluation de son pouvoir.

La salle MK à Plazza qui a servi de cadre, a refusé du monde. Jeunes et vieux, membres cadres et militants du parti au pouvoir, tous, ont envahi cet espace et ses environs pour écouter le message du président de ‘’ACTION FATSHI’’.  Dans son allocution, il a expliqué les 5 principes de conservation du pouvoir et la raison pour laquelle il est nécessaire de les encrer. «Et de pouvoir impliquer la population, ici nous parlons de la population de la Tshangu, à la conservation de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo en 2023. Nous avons étalé 5 principes pour la conservation du pouvoir dont l’idéologie ; qu’est ici, l’idéologie Tshisekediste résumée par le peuple d’abord, nous avons parlé de l’intelligence du temps, l’intelligence de l’espace, nous avons cité aussi l’unité de commandement comme quatrième principe, ainsi que la discipline », a indiqué le professeur.

A lui de souligner : « Nous sommes venus prêcher ici  à la Tshangu, la proximité du Chef de l’Etat  et la sensibilité avec la Tshangu, qui va se préparer à poser un nombre d’actions  par notre truchement. Nous parlons des actions  d’entrepreneuriats, parce que rappelez-vous, l’idéologie Tshisekediste qui a amené le Chef de l’Etat au pouvoir c’est ‘’ Le peuple d’abord’’, et nous avons fait comprendre à cette population qu’il faut donner le temps au Chef de l’Etat pour bien s’y prendre »

Avant tout, dit-il, tout va commencer par attaquer le problème fondamental qui est celui du ventre à travers un programme d’entrepreneuriat qui va commencer par une formation d’entrepreneuriat, et en suite viendra de ‘’petits’’ financements.

Il a fait savoir qu’à la deuxième mandature du Chef de l’Etat, grâce à la proposition d’un ministère d’entrepreneuriat dont il est lui-même initiateur,   la question de ‘’manger’’ de la population sera à très grande partie réglée à travers l’entrepreneuriat.

Au terme de son speech,  Patrick Onoya,   professeur d’universités et président de l’ASBL Action Fatshi de son état, est revenu sur sa proposition  la création du ministère chargé spécifiquement des investissements en République démocratique du Congo, ainsi pour booster l’investissement local.

«Nous avons rappelé la nécessité du ministère de l’investissement en RDC, qui selon lui, viendrait booster naturellement la question du social de la population à travers le développement d’un ensemble de projet d’investissement », a-t-il conclu.

Fidel Songo

You may also like

Laissez un commentaire

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT