Accueil » ECOFORLEADERS : 4 finalistes de la deuxième promotion défendent leurs mémoires de fin d’études postuniversitaires

ECOFORLEADERS : 4 finalistes de la deuxième promotion défendent leurs mémoires de fin d’études postuniversitaires

Par Chris Mutombo
0 commentaire

Formés depuis plus de deux ans dans le leadership et résolution des conflits au sein de la société pour le développement et l’unité, 4 récipiendaires de la deuxième promotion de l’école supérieure de formation et du leadership du développement ont défendu leurs travaux de mémoires de fin d’études post universitaires dans cette alma-mater. La cérémonie a eu lieu dans la salle de conférence de cette école, dans la commune de Barumbu jeudi 22 septembre 2022.

Un moment fort qui a caractérisé la fin d’une histoire dans cette école supérieure avant-gardiste de l’unité. Devant un jury composé essentiellement de 3 professeurs dont les professeurs Alfred et Julien Kwena, les finalistes ont chacun défendu son mémoire dont les sujets partaient d’un thème du vécu quotidien socio politico-économique, mais aussi religieux pour proposer des solutions afin d’y remédier. Après les exposés des finalistes, et des interventions riches en contenu qui ont, évidement, convaincu le jury et le corps scientifique sur place, les travaux de ces 4 récipiendaires étaient reconnus recevables.L’un après l’autre, chacun pouvait détailler avec arguments de taille son travail. C’était d’abord Ally Kalonda, qui a axé son travail sur ‘’le leadership de l’organisation Munasiam alidawa al Islamia dans l’entrepreneuriat de la jeunesse’’. Il voulait, par ici, parler du leadership qu’exerce cette organisation pour la promotion de l’entrepreneuriat de la jeunesse. « Vu les difficultés auxquelles les jeunes sont confrontés, l’organisation a choisi de les guider dans la société d’une manière propre afin qu’ils ne soient pas désorientés et qu’ils soient guidés selon les objectifs de l’organisation », précisait-il.De l’autre côté, Joseph Ekata, le deuxième à défendre, s’est appesanti sur ‘’ le leadership de William Marrion Branham dans l’évangélisation : analyse et perspective’’, qu’il a comparativement dénudé par rapport à d’autres leaders de l’unité que le monde a connu. « Il s’est agi de trouver dans le leadership d’évangélisation de W.M.Branham, le rapport existentiel avec d’autres grands leaders de la bible ainsi que l’humanité. Question de voir si son leadership était basé sur l’amour fraternel comme tout autre leader biblique. Et on a prouvé effectivement qu’il était un leader à la trace de quelques leaders de la bible. Nous avons parlé dans les trois chapitres : sur sa biographie, son message et sur l’impact de celui-ci à travers le monde », précisait-il.Bismarck Bwira Saliki qui a parlé, à son tour de l’ ‘’Analyse du leadership de M’ZEE Laurent Désiré Kabila de 1997 à 2001’’. A précisé : « Je voulais comparer le leadership de L.D Kabila aux 4 styles de leaderships, qui sont le leadership transformationnel, le leadership transactionnel, le leadership lasser faire et le leadership de l’unité. Dimitri Itula, ‘’l’ethnicité et partis politiques en RDC face aux enjeux de l’unité nationale’’, dans lequel il démontre comment les partis politiques doivent être une machine politique qui prône l’intérêt national».À lui d’ajouter : ‘’ après analyse de ses actions, pensées et actes, nous nous sommes rendus compte que M’ZEE appliquait un leadership transformationnel, c’est-à-dire à parti de la base mais aussi le leadership de l’unité qui se définissait à travers ses slogans et mots d’ordre ‘’ne jamais trahir le Congo, prenez-vous en charge…’’.Pour lui, il fallait un leadership transformationnel à la tête de la République démocratique du Congo, mais aussi dans plusieurs organisations du pays pour espérer le développement.Pour rappel, l’Ecole Supérieure de Formation des Leaders de l’Unité, ECOFORLEADERS en sigle, est un Institut privé postuniversitaire qui prône l’excellence dans le domaine académique. Elle a été créée en 2016 et modernisée le 14 novembre 2017, après l’analyse minutieuse des résultats du travail d’une enquête sociologique, anthropologique et politique, initiée par le Mouvement Politique pour l’Unité, branche du Mouvement des Focolari (Catholique). Poursuivant ses deux objectifs qui sont, 1 : créer des réseaux d’acteurs : leaders rassembleurs, non-corruptibles et non- tribalistes et 2 : créer un laboratoire de la pensée congolaise regroupant toutes les parties prenantes, l’Ecole Supérieure de Formation des Leaders de l’Unité (ECOFORLEADERS) regorge en son sein, plusieurs secteurs pour la perfection efficiente de ses étudiants, dans le souci de fournir un bagage intellectuel et pratique essentiellement en leadership de l’unité pour la construction d’une société plus inclusive, d’un peuple engagé autour des valeurs de coresponsabilité, d’excellence, d’intégrité, de dialogue, de redévabilité.

Fidel Songo

You may also like

Laissez un commentaire

*

code

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT