Accueil Nation Frappe !

Frappe !

Par La Prospérité
0 commentaire

Visiblement, il y a eu beaucoup de ‘’frappes’’ (magouilles)  durant ce premier mandat de l’actuel Chef de l’Etat. Peut-être qu’il y en aura un second. Question de rectifier le tir. Une ‘’frappe de trop’’ de la part de certains cadres de la mouvance sera intolérable. Qu’à cela ne tienne, loin des débats superfétatoires, ne se reposant rien que sur les faits, il s’avère que les congolais en ont vu de toutes les couleurs. De fiasco du projet de 100 jours, en passant par Tshilejelu, celui de 145 territoires aura, ni plus, ni moins, subi le même sort : Exécution des travaux en titubant, détournements çà et là, le redressement de la RDC a été sérieusement mis en péril par les ennemis de la République. Pourtant, pour développer un pays, mieux un pays-continent, ou pays-solution, seule la volonté ne suffit pas. Il faut par contre associer à cette volonté des actions à impact visible à reposer sur une politique d’anticipation permanente, menée par des hommes intègres, compétents, capables de conduire à bon port la vision jusqu’à sa matérialisation.

Tel est l’idéal pour un peuple longtemps resté sur sa soif en dépit de la succession de ses dirigeants et Chefs d’Etat. À l’heure des grand rendez-vous revus tout au long de cette année, le Congo démocratique devra, ipso facto, se préparer afin d’éviter, toute humiliation ou déception ‘’de trop’’ qui sera très mal vécue. Entre l’arrivée du Souverain Pontife au pays, l’organisation des jeux de la Francophonie et des joutes électorales de décembre par la CENI, il n’y a qu’un seul pas. Le gouvernement des warriors n’a plus droit à l’erreur.    

En parlant des transports, les warriors n’ont donc pas su mettre en place une politique qui s’impose pour la redynamisation de ce secteur. Puisque, dans le concret, le secteur se meurt à petit feu. Pas la peine de décrire le calvaire des congolais tous les jours dans les grandes artères, particulièrement à Kinshasa. Aucun de 100 bus Transacadémia pourtant lancés, n’est encore en circulation. Et donc le plus dur reste à faire. Que dire de l’enrôlement des électeurs ? Les appels se multiplient pour des rectificatifs. Il y a lieu de réajuster les réglages des failles, des faiblesses et des ratés techniques, logistiques et opérationnels pour améliorer l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs. Quid des IXèmes Jeux de la Francophonie ? Le sport est un facteur d’intégration et de rapprochement des peuples,  pour tout, les organisateurs doivent s’activer. Et l’évolution de construction de marché Zando ? Sans suite. 

La Pros.                    

You may also like

Laissez un commentaire

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT