Accueil La Une ‘’L’heure est grave. Notre pays est en danger’’, RDC : les fidèles chrétiens catholiques  insistent sur  le retrait de l’EAC !

‘’L’heure est grave. Notre pays est en danger’’, RDC : les fidèles chrétiens catholiques  insistent sur  le retrait de l’EAC !

Par La Prospérité
0 commentaire

*‘’Que l’Etat Congolais joue pleinement son rôle régalien notamment,  par la restructuration en profondeur de nos services de sécurité ;  l’intensification du processus de retrait de la MONUSCO de la RDC ; le retrait de la RDC de l’organisation sous régionale EAC ; Non à la mutualisation des Forces Armées. La suspension de la participation de la RDC à la Francophonie.  Et, enfin, la ratification,  par le parlement,  de tous les accords internationaux avant toute signature par l’Etat’’. Telles sont les recommandations des Chrétiens catholiques formulées en marge de la marche du 4 décembre 2022 à Kinshasa. ‘’Prenant nos responsabilités en main pour défendre l’intégrité de notre territoire, nous, Peuple Congolais sommes prêts  à  consolider l’unité nationale pour que la RDC reste une et indivisible; considérer la RDC comme pays solution multisectorielle, car son anéantissement ne pourrait se faire qu’au préjudice du monde  et cultiver l’amour de la patrie jusqu’au sacrifice suprême’’, préviennent-ils, dans leur  message,  ci-dessous.

Message des fidèles chrétiens de l’archidiocèse de Kinshasa à  l’occasion de la marche pacifique du 4 décembre 2022

«L’heure est grave. Notre pays est en danger ! » (cf. Néh.2, 17)

Introduction

Chers Frères et Sœurs, nos Pères Evêques ont parlé,

Nous, fidèles de l’Archidiocèse de Kinshasa relayons leur message en prenant nos responsabilités en mains.

Chers frères et sœurs, regardons où nous risquons d’aller, réfléchissons sérieusement, sincèrement et courageusement au nom de notre foi.

Nous sommes profondément inquiets et préoccupés par la détérioration continue de la situation sécuritaire et humanitaire que traverse notre pays.

Répondant à l’appel de nos Pères Archevêques et Evêques, membres de le CENCO,

Nous avons accepté d’organiser la marche de ce jour du 4 décembre 2022. Motivation de la manifestation publique

Nous voulons dénoncer à travers notre marche quelques faits saillants qui nous préoccupent au plus haut point, notamment :

Ø La guerre d’agression imposée à la RDC par le Rwanda, voire l’Ouganda, ce, sous couvert du mouvement terroriste dénommé M23 ;

Ø La Communauté Internationale affiche une attitude hypocrite et complaisante qui frise la complicité.

La responsabilité de la Communauté Internationale est nettement engagée de par sa complaisance vis-à-vis des multinationales et les pays prédateurs de nos richesses naturelles qui cherchent la Balkanisation de notre pays, à savoir, les USA, la Grande Bretagne, la France, Belgique et autres. Nous dénonçons aussi les comportements de certaines Organisations Internationales telles que : l’ONU, la MONUSCO, l’Union Européenne, l’EAC et autres, qui ne jouent pas franc Jeu ;

Ø Les affres de guerre dont sont victimes nos compatriotes de la partie Est de notre pays nous obligent à leur lancer, à cette occasion, un message de compassion et de solidarité ;

Ø Les sacrifices que consentent nos vaillants soldats des FARDC au front nous poussent à les encourager.

Recommandations

Vu que l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale ne sont pas négociables,

Nous, fidèles de l’Archidiocèse de Kinshasa, recommandons ce qui suit :

1. Que L’Etat Congolais joue pleinement son rôle régalien notamment,  par la restructuration en profondeur de nos services de sécurité ;

2. l’intensification du processus de retrait de la MONUSCO de la RDC ;

3. Le retrait de la RDC de l’organisation sous régionale EAC ;

4. Non à la mutualisation des Forces Armées.

5. La suspension de la participation de la RDC à la Francophonie.

6. La ratification par le parlement de tous les accords internationaux avant toute signature par l’Etat

Conclusion

Prenant nos responsabilités en main pour défendre l’intégrité de notre territoire, nous, Peuple Congolais sommes prêts, à :

ü Consolider l’unité nationale pour que la RDC reste une et indivisible. ;

ü Considérer la RDC comme pays solution multisectorielle, car son anéantissement ne pourrait se faire qu’au préjudice du monde ;

ü Cultiver l’amour de la patrie jusqu’au sacrifice suprême.

Que la Bienheureuse Vierge Marie Mère du désarmement intercède pour la RDC notre patrie auprès de son fils, Jésus-Christ notre Seigneur pour une paix durable sur toute l’étendue de notre territoire national.

Ainsi fait  à Kinshasa, le 04 décembre 2022

Comité d’Organisation

You may also like

Laissez un commentaire

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT