Accueil Nation Mettre fin au racisme, bâtir la paix : l’Onu insiste et interpelle la jeunesse congolaise

Mettre fin au racisme, bâtir la paix : l’Onu insiste et interpelle la jeunesse congolaise

Par La Prospérité
0 commentaire

A l’occasion de la journée internationale de la paix, les Nations Unies  encouragent la jeunesse à contribuer à la lutte contre les discours haineux, la désinformation et la manipulation dans la société congolaise au moyen d’un événement organisé, le mercredi 21 septembre 2022 au chapiteau du Pullman Hôtel, à la Gombe.

Un événement auquel 300 jeunes congolais ont participé pour une session de partage, de formation et d’information dans le but d’être mieux outillés et mieux équipés que jamais afin de lutter contre la propagation des contenus qui engendrent des conflits au détriment de la paix.

«Mettre fin au racisme. Bâtir la paix » est le thème choisi pour cette année. A  travers cette journée, les Nations Unies invitent tous les pays à poser des actes qui favorisent la paix tout en se référant au contexte congolais. Chacun des intervenants présents martelait sur la responsabilité qu’a chaque congolais, de protéger la sérénité en établissant des barrières qui entravent toute tentative de manipulation numérique.

Il a été  observé que les réseaux sociaux regorgent plusieurs harangues qui incitent à la haine. Il suffit qu’elles tombent entre les mains d’une jeunesse non avisée, inconsciente et dénuée de discernement pour que la paix soit broyée. Il a été demandé aux jeunes de toujours prendre le temps de cogiter sur chaque contenu reçu et ses conséquences avant de le propager. Chacun devra se poser des questions suivantes : Quel est l’objectif de ce message reçu ? Encourage-t-il le bien ? Contribue-t-il à l’amour ? Incite-t-il aux belles œuvres ? Si un contenu n’a que l’objectif de nuire, il ne faut pas le relayer. Car, il provient de la manipulation et de la pure désinformation. Par contre, il serait utile de dénoncer les propagateurs avant de le commenter ou le faire suivre afin de lutter contre l’infox et l’intox.

‘’Puisque les discours haineux sont ces épées qui martyrisent la paix, partageons des messages pacifiques’’, ont conclu,  à l’unissons, les participants. Florence Meta

You may also like

Laissez un commentaire

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT