Accueil Nation Présumé détournement des fonds à l’UOM, ESU: Muhindo Nzangi clame son innocence !

Présumé détournement des fonds à l’UOM, ESU: Muhindo Nzangi clame son innocence !

Par La Prospérité
0 commentaire

Dans les Universités et Instituts Supérieurs dotés de moyens financiers par le Gouvernement de la République pour faire face aux défis liés à leur bon fonctionnement, il s’observe une forte agitation. Le phénomène  détournement qui n’a pas encore dit son dernier mot dans certaines entreprises et services publics, ferait lentement et sûrement son entrée dans le secteur de l’enseignement supérieur et universitaire, chapeauté par le ministre Muhindo Nzangi Butondo. Et, c’est l’Université Officielle de Mbuji-Mayi, au Kasaï,qui serait le premier champ d’expérimentation de cette antivaleur.  Un montant avoisinant 42 millions USD destiné à financer les travaux de construction et de réhabilitation de ses infrastructures serait volatilisé.

Indexé, le ministre de l’ESU, Muhindo Nzangi Butondo, a, ce mercredi 11 janvier 2023, clamé son innocence devant la presse et rejeté en bloc toutes les allégations mises à sa charge. Face à son homologue de la communication et des médias, également porte-parole du gouvernant, il s’est justifié en ces termes : «Si les travaux de construction et de réhabilitation de l’Université Officielle de Mbuji-Mayi tardent encore aujourd’hui, c’est parce que les conditions d’approvisionnement en matériaux de construction à Mbuji-Mayi ne sont pas les mêmes qu’à Kinshasa. Il y a des matériels qui sont encore bloqués en chemin. Et cela, à destination de Mbuji-Mayi et Kananga. Toutes les étapes de passation de marché ont été respectées suivant les paroles et la vision du Chef de l’Etat. Je demande aux congolais d’être patients», s’est justifié Muhindo Nzangi.

Une enquête ouverte

Pourtant, loin de croire à une réponse d’hypothèse sans enquête de terrain, la Cour des Comptes procède à la mise en place d’un service chargé de faire le contrôle afin de confirmer ou pas les faits.

«Le Procureur général près la Cour des comptes, M. Salomon Tudieshe, informe l’opinion publique tant nationale qu’internationale, de l’ouverture des investigations sur le dossier relatif à l’exécution du marché public concernant les travaux de construction et de réhabilitation des infrastructures de l’Université Officielle de Mbuji-Mayi…

A la suite des dénonciations portées à sa connaissance, conformément aux dispositions de l’article 294 de la loi organique n°18/024 du 13 novembre 2018 portant composition, organisation et fonctionnement de la cour des comptes», lit-on dans un communiqué.

Muhindo Nzangi satisfait

«C’est dans ses attributions de diligenter des enquêtes s’il y a un problème ou soucis quelque part liés aux fonds alloués aux travaux par le gouvernement de la République. La démarche de la Cour des Comptes me réjouis, moi», a-t-il renchéri.   

Il sied de signaler que, outre l’Université Officielle de Mbuji-Mayi, des travaux de construction et de réhabilitation des infrastructures ont été également lancés à l’Université Pédagogique Nationale, à l’Institut National du Bâtiment et Travaux Publics de Kinshasa, à l’Université de Kananga et celle de Bunia dans l’Est du pays.

Josué Nsema

You may also like

Laissez un commentaire

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT