Accueil » Traitement salarial du corps des Administrateurs civils de la Fonction publique, RDC : l’AAE-ENA appelle Aimé Boji à clarifier la situation

Traitement salarial du corps des Administrateurs civils de la Fonction publique, RDC : l’AAE-ENA appelle Aimé Boji à clarifier la situation

Par Chris Mutombo
0 commentaire

L’Association des anciens élèves de l’Ecole nationale de l’Administration (AAE-ENA) a appris avec satisfaction la mise à la retraite, par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, de 4406 agents et cadres de l’Administration publique. Une action très louable, estime cette structure qui, en même temps, invite le Ministre du Budget Aimé Boji à faire la lumière sur l’évolution de la situation du traitement salarial du corps des administrateurs civils de la Fonction publique dans le budget 2023. Ceci permettra d’éviter des tensions sociales inutiles en cas de pérennisation de l’actuel traitement dégradant, injuste et contraire à la vision de la réforme fondée sur la formation d’une élite au service du développement, insiste l’AAE-ENA, dans son communiqué publié en début de cette semaine.

AAE-ENA

COMMUNIQUE DE PRESSE N° 001/2022

A la suite de la mise à la retraite de 4406 Agents et Cadres de l’Administration Publique, l’Association des Anciens Elèves de l’ENA-RDC, AAE-ENA en sigle, salue la vision et la détermination du Chef de l’Etat, Son Excellence Felix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO à moderniser et à rajeunir l’Administration Publique dans l’objectif de la rendre plus efficace et performante, plus innovante et résiliente face aux grands enjeux contemporains.

L’AAE-ENA souligne que le plus redoutable démon de la Réforme de l’Administration Publique a souvent été la succession à la tête du Ministère de la Fonction Publique de certains acteurs qui, ne comprenant pas la vision, le contexte et les enjeux de la Réforme, ont posé des actes illégaux qui ont torpillé les efforts consentis et les progrès enregistrés. C’est à ce niveau précis que l’AAE-ENA salue le choix du profil de l’actuel Vice-Premier Ministre, Ministre de la Fonction Publique qui a prouvé, non seulement sa nette et lucide compréhension du cadre stratégique de la réforme, mais aussi et surtout son leadership et son esprit managérial dans la conduite de celle-ci en tenant scrupuleusement, jusque-là, au respect de la loi.

Tout en rendant les hommages bien mérités à tous les Agents et Cadres qui viennent d’être admis à la retraite pour des loyaux et nobles services rendus à la nation, la Coordination de l’AAE-ENA rappelle aux Enarques et Administrateurs Civils leur unique mission de servir l’Etat avec intégrité, compétence et patriotisme et les incite à assurer courageusement avec responsabilité, la relève en n’ayant pour seul guide que la loi et la recherche du développement de notre pays. Par ailleurs, l’AAE-ENA rassure quant à la disponibilité des Enarques à exercer les missions conférées au corps des Administrateurs Civils en matière de conception, élaboration et conduite des politiques publiques et rappelle, une fois de plus, qu’ils ont été formés pour exercer les Fonctions de commandement.

Enfin, tout en reconnaissant les efforts fournis par le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Fonction Publique dans le sens d’améliorer les conditions sociales des Administrateurs Civils, l’AAE-ENA demande au Gouvernement, à travers le Ministre d’Etat, Ministre du Budget, à clarifier la situation du traitement salarial du Corps des Administrateurs Civils dans le budget 2023. Ceci permettra d’éviter des tensions sociales inutiles en cas de pérennisation de l’actuel traitement dégradant, injuste et contraire à la vision de la Réforme fondée sur la formation d’une élite au service de la recherche du développement.

Le Coordonnateur

NDJIBU NTAMBUE Jean

You may also like

Laissez un commentaire

*

code

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT