Accueil » Visite du Secrétaire d’Etat américain à Kinshasa /Les chercheurs de l’IRDH estiment que la RDC devrait regarder le modèle de la rencontre d’Afrique du Sud

Visite du Secrétaire d’Etat américain à Kinshasa /Les chercheurs de l’IRDH estiment que la RDC devrait regarder le modèle de la rencontre d’Afrique du Sud

Par Chris Mutombo
1 commentaire

COMMUNIQUE IRDH/2022/08/009
Visite du Secrétaire d’Etat américain en RDC et le sort du M23. Disparaîtra ou en sortira-t-il fortifié ?
Lubumbashi, le 09 août 2022. En ce jour, Monsieur Antony BLINKEN, Chef de la diplomatie américaine visite la République démocratique du Congo (RDC), en provenance de la République d’Afrique du Sud, avant de se rendre au Rwanda. Les chercheurs de l’IRDH estiment que telle est l’opportunité pour le Président Tshisekedi TSHILOMBO de convaincre les Etats Unis à suspendre leur aide militaire au Rwanda, afin que Kagame arrête d’appuyer le groupe terroriste M23 qui commet des crimes graves à Bunagana, dans la province du Nord-Kivu.
L’IRDH préconise qu’à l’étape de la visite au Rwanda, M. Blinken condamne le soutien que ce pays apporte au groupe terroriste M23 qui commet des graves violations des droits humains, notamment des crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Le rapport des experts de l’ONU a suffisamment documenté l’implication directe du Rwanda aux cotés des combattants terroristes du M23.
Outre la préoccupation prioritaire condamnant l’appui substantiel du Rwanda aux attaques terroristes du M23, la rencontre entre le Président Tshisekedi et le Secrétaire d’Etat américain devrait servir à rappeler que des multinationales américaines basées à Kigali ne participent, d’une façon ni d’une autre, aux transactions des minerais obtenus illégalement en RDC.
Plus important, la rencontre devrait raviver le traité bilatéral d’investissement américain en RDC, renforcer des liens économiques entre les deux pays et faciliter l’exploitation des 80 millions d’hectares arables et les 1.100 types de minerais que regorge le pays. Les 2.345.000 Kilomètres carrés offrent d’exceptionnelles opportunités économiques.
Les chercheurs de l’IRDH estiment que la RDC devrait regarder le modèle de la rencontre d’Afrique du Sud où le Chef de la diplomatie américaine a participé au sommet sur le dialogue stratégique Etats Unis – République Sud-Africaine (US-RSA Strategic Dialogue). Ici, Blinken a promis de soutenir les démocraties et le “walk the walk’, c’est-à-dire, agir au lieu de parler. Un expert sud-africain a confié à la télévision eNCA que « d’ici 2050, le quart de la population de la planète terre sera africaine, raison pour laquelle les Etats Unis d’Amérique s’efforcent à garder l’avantage de leur position stratégique, par rapport à la Chine et la Russie, sur le continent, en particulier, en ce qui concerne les affaires ». Et, l’Afrique du Sud est le siège de près de 50% des multinationales opérant en Afrique, conclut-il.
Par ailleurs, les Etats-Unis devraient montrer à la face du monde comment leur nouvelle politique de soutien aux démocraties africaines annoncée en RSA, s’applique au Rwanda où le Président Kagame viole systématiquement tous les principes fondamentaux de démocratie et des droits humains.
L’IRDH recommande vivement au Président de la République, Tshisekedi TSHILOMBO et au Vice-Premier Ministre en charge des Affaires Etrangères, Lutundula APALA de ne ménager aucun effort, afin de prouver aux millions de congolais qu’à travers la diplomatie, la RDC peut obtenir la dissolution immédiate du groupe terroriste M23, soit son retrait définitif au Rwanda d’où il est venu, soit sa répression militaire. A défaut, le M23 en sortira ragaillardi.
— FIN —

You may also like

1 commentaire

Doudou Kanda août 11, 2022 - 3:04

Lorsque l’on crée et procède au lancement officiel de son parti politique, la moindre des choses que l’on attend de vous c’est de présenter la vision sociale et politique du nouveau parti qui va corriger les erreurs commises par les actuels gouvernants tout en faisant l’esquisse du portrait du bataille que l’on va mener pour apporter le changement positif dont le peuple Congolais a besoin ainsi qu’une feuille de route pour conduire le pays au développement.
Mais lorsque Monsieurs KABUND AKA KABUNDA substitue tout cela par une session d’insultes personnalisées à l’égard du Président de la République. Et maintenant que la justice l’a appréhendé et Mapé, des soit disant voix des ONG de droits de l’homme montent aux créneaux pour crier contre la violation des droits du Sieur KABUND AKA KABUNDA. Il est plus que temps que nous, Congolais puissions nous éduquer afin de n’accepter que l’excellence et refuser « la médiocrité » pour paraphraser feu Cardinal MOSENGO PASINYIA de bonne mémoire. La place des Clown KULUNA en cravate se trouve certainement à MAKALA.

Réponse

Laissez un commentaire

*

code

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT