Accueil Uncategorized Agression rwandaise et consort/Est de la RDC : le RSD s’oppose à la proposition de l’Union africaine sur le dialogue avec les M23 et ailiers

Agression rwandaise et consort/Est de la RDC : le RSD s’oppose à la proposition de l’Union africaine sur le dialogue avec les M23 et ailiers

Par La Prospérité
0 commentaire

Au cours d’une sortie médiatique d’hier jeudi 3 novembre 2022, le président du Rassemblement pour la solidarité et la démocratie (RSD), Ivan Ilunga, a exprimé son désenchantement par rapport à la proposition de l’Union africaine, qui demande la tenue d’un ‘’entre la RDC et son agresseur’’, le M23 sous couvert du Rwanda, sur la situation sécuritaire dans la partie orientale de la RDC.

Pour lui donc, les belligérants qui opèrent à l’Est de la RDC ne sont pas de congolais, mais bel et bien des Rwandais. A ce titre, il estime que nul n’est besoin qu’il y ait quelconque colloque avec l’ennemi.

Le président du RSD estime que cette proposition de dialoguer avec le M23, ‘’l’ennemi qui cache ses origines Rwandaises et se camoufle derrière la fausse nationalité congolaise’’ est une insulte pour la République démocratique du Congo entant que nation. Pour Ivan Ilunga, le M23 qui est aujourd’hui soutenu par le Rwanda n’est pas différent d’autres belligérants connus dans le passé, et qui se réclamaient, eux aussi, congolais. « Où sont passés les Bosco Tanga, Joseph Koni et autres qui ont endeuillé la RDC et qui se disaient des congolais ? N’est-ce-pas qu’ils sont rentrés au Rwanda, chez eux ? Pourtant c’est eux qui ont endeuillé hier la RDC et se réclamaient congolais », a-t-il déclaré. Suspect !

Le leader du RSD a émet ses suspicions sur la ‘’complicité du docteur Mukwege avec l’occident’’ dans l’instabilité à l’Est de la RDC. « Le RSD à travers son président que je suis, demande à mon collègue de rester vigilent. Nous sommes en train de suspecter, tout en respectant et en saluant le travail qu’il est en train de faire, sa complicité avec ceux qui financent la guerre. Ils financent derrière le dos et lui répare devant. En gros, nous nous poserons la question qui tue et qui répare. Pourquoi autant d’éloge de la communauté internationale autour de la réparation des femmes, reçoit-t-il des subsides ? N’est-il pas financé pour faire ça ?, se demandait-il. Et d’ajouter : « Nous avons l’impression comme s’il y a un triangle autour de la réparation des femmes.

Le violeur répare les femmes violées. Il a été aujourd’hui démontré à suffisance que c’est la communauté internationale, sinon les impérialistes ou mieux c’est l’occident qui est derrière cette guerre causé au Congo par ce petit qui est le Rwanda ». Silence Radio ! L’autorité morale du RSD a aussi noté son constat pour le ‘’silence ostentatoire’’ de la part des églises congolaises sur la situation sécuritaire à l’Est de la RDC. Il dénonce, à cet effet, la posture ‘’’abstentionniste’’ des églises congolaises ‘’ qui ne se mobilisent avec des marches et sit-in que pour exiger la bonne gouvernance, diriger des dialogues…’’ «Nous avons vu le MILAPRO, organiser des marches parce que la démocratie était violée. Nous avons vu le CALCC. Qui n’avons-nous pas vu ? Pour désigner le président de la CENI, les églises étaient-là mais aujourd’hui que Bunagana, l’Est de la République est menacée, nous constatons un silence ostentatoire de la part de nos pères spirituels. Est-ce une complicité ? N’y a-t-il pas des paroisses à Bunagana », a-t-il questionné. Il a demandé, par ailleurs, au Président de la République, de prendre la décision d’expulser l’ambassadeur Ougandais à Kinshasa, comme il a été le cas avec Vincent Karega, ambassadeur rwandais en RDC. Pour lui, le Rwanda et l’Ouganda sont deux frères jumeaux qui cherchent à nuire aux intérêts de la RDC et de sa population. « Le RSD invite le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi à comprendre que sur cette question de l’Est, le Rwanda a un frère jumeau qui s’appelle Ouganda.

Autant nous avons expulsé Vincent Karega, nous demandons au Chef de l’Etat de prendre la seconde mesure, plus forte, celle d’expulser également l’ambassadeur Ougandais », propose-t-il.

Fidel Songo

You may also like

Laissez un commentaire

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT