Accueil Nation Assainissement des artères principales et exécution de Kin-Bopeto, Tshangu : Toussaint Kaputu supervise et intensifie les travaux à Masina

Assainissement des artères principales et exécution de Kin-Bopeto, Tshangu : Toussaint Kaputu supervise et intensifie les travaux à Masina

Par La Prospérité
0 commentaire

Dans l’accomplissement des missions lui confiées en sa qualité de Bourgmestre de la commune de Masina, Toussaint Kaputu Mafulu place l’assainissement et la lutte contre les constructions anarchiques au centre de ses priorités. Une posture qui cadre parfaitement bien avec la vision du Gouverneur Gentiny Mbaka Ngobila de redorer l’image de la capitale à travers l’opération Kin-Bopeto. Après plusieurs descentes sur terrain pour de raison de supervision des travaux d’assainissement de sa municipalité, Toussaint Kaputu a mobilisé, le samedi dernier, les Chefs de tous les 21 quartiers que compte la commune de Masina ainsi que la brigade d’assainissement pour un ‘’Salongo’’ spécial sur l’axe compris entre la maison communale jusqu’à l’abattoir public de Masina, à quelques encablures du Collège Don Bosco. Les travaux ont consisté au curage de caniveaux, à l’assainissement de ce tronçon et à la démolition des constructions anarchiques. Bèche en main, gilet vert en place, le Bourgmestre Toussaint Kaputu a, lui aussi, mis la main à la pâte tout au long du marathon.

D’après l’autorité municipale, cette initiative rentrait dans le cadre de l’application de l’Edit 003 qui consacre l’avant-midi de chaque samedi aux travaux d’assainissement des espaces publics sur l’ensemble de la capitale. «C’est une journée spéciale dédiée à Kinshasa Bopeto. Aucune activité ne peut se dérouler avant 11 heures. Tout le monde, nous devons retrousser nos manches pour l’opération Kinshasa Bopeto. Vous avez vu, nous avons fermé des magasins. Les responsables de ces magasins, les nationaux et les étrangers, on les a convoqués pour qu’ils soient entendus », a déclaré le N°1 de la commune patriotique de Masina, visiblement essoufflé après avoir tout donné pour la réussite de cette journée spéciale. Au niveau de l’entrée Abattoir (Petro-Congo), l’autorité municipale était impressionnée par le sens du bénévolat des fidèles de l’Eglise Liloba, venus assainir l’avenue Mobutu, communément appelée Petro-Congo. De tout cœur, l’homme a remercié toutes ces personnes de bonne foi. Du Boulevard Lumumba à l’abattoir de Masina, l’ancien Bourgmestre de la commune de Lemba a ordonné la démolition des constructions anarchiques sur l’emprise publique. Devant la presse, il a mis en garde les habitants de cette partie de sa municipalité habitués à vendre à même le sol sur la voie publique et ceux qui se sont permis de taper l’incruste. Allusion faite aux tenanciers de débits de boissons, cabines téléphoniques et consorts.

«La journée d’aujourd’hui, c’est une journée qui est dédiée à l’opération Kinshasa Bopeto conformément à la volonté du Gouverneur de la ville-province de Kinshasa, qui avait signé un arrêté par rapport à la règlementation et à l’opérationnalité de Kinshasa  Bopeto. Tous les samedis, nous sommes sur terrain. Aujourd’hui, nous avons choisi l’axe Maison communale jusqu’au niveau de l’abattoir public de Masina, passant par le boulevard Lumumba et l’avenue Mobutu. C’est pour dire que nous avons dédié cette journée à cette population de cette partie, qu’elle ne puisse pas se sentir délaissée par l’autorité. Nous avons bénéficié de l’appui matériel et aussi humain de l’église Liloba du Prophète Konde, qui nous a envoyé des engins et des camions pour l’évacuation de tout ce qu’on a dégagé comme ordures dans les caniveaux, surtout le long du boulevard Lumumba, au croisement avec l’avenue Mobutu. C’est pour nous l’occasion de dire merci au prophète Konde de nous avoir appuyé de manière soutenue. Nous demandons à la population de Masina de cette partie de pouvoir observer les règles de propreté et d’hygiène, de ne pas salir encore les endroits qui ont été assainis», a-t-il indiqué, au terme de ce ‘’spécial Salongo’’.

Il a appelé les habitants de Masina à l’observance des règles d’hygiène et des mesures édictées par les autorités. «C’est l’occasion aussi pour nous de demander encore à cette même population de ne pas jeter ça-et-là les ordures de ménage… Nous avons procédé aussi à l’évacuation de tout ce qu’il y avait comme constructions anarchiques sur l’emprise publique. Il y a des gens qui squattent les espaces publics  sans autorisation aucune… Toutes ces occupations qui ont été autorisées, on a annulé ces autorisations d’occupation à titre précaire et révocable, ça n’a aucun effet. C’est tombé donc caduc. C’est la raison d’être de cette équipe que vous avez vue, la brigade d’assainissement de Masina, avec l’appui de Chefs de quartiers, tous leurs adjoints, le Bourgmestre adjoint… », a-t-il expliqué.

Gloire Mfemfere

You may also like

Laissez un commentaire

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT