Accueil » Deal ?

Deal ?

by admin
0 commentaire

A propos de la Force régionale de l’EAC à l’Est de la République démocratique du Congo, aucune personne n’est insensible. Les réactions fusent de partout. Accord, compromis ou encore ‘’Deal de Nairobi’’, ce n’est pas un problème  de thématique, encore moins de sémantique, pour décrire la dernière rencontre des Présidents africains de l’EAC pour la sécurité à l’Est d’un pays souverain, et ce, à la veille de la commémoration, que dire, la célébration de son indépendance. D’après Sessanga, le ‘’deal de Nairobi’’ soulève plus des questions qu’il en résout. Quel est le format de cette force régionale et la répartition des contingents par pays membre de l’EAC ? Quelles sont ses règles d’engagement ? Qui finance le coût des opérations ? Quelle est la part en définitive de compromis et d’engagement qu’a souscrit notre gouvernement dans cette force au regard du communiqué du Conseil supérieur de la défense du 15 juin ? Ce que d’aucuns qualifient des rumeurs sur la présence de l’armée rwandaise dans la force régionale qui doit être déployée en RDC pour la stabilisation de l’Est du pays suscite beaucoup de réactions. A tort ou à raison, la Présidence ne rassure guère quant à ce.

Alors que Kinshasa affirme n’avoir conclu aucun accord avec Kigali, lors du conclave de Nairobi mais également que les éléments de l’armée rwandaise ne feront pas partie de la force régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) qui sera déployée incessamment à l’Est de la République Démocratique du Congo pour traquer les rebelles, le président Ougandais, sortit de sa tanière, parle plutôt un langage contraire.  A l’en croire, les problèmes affectant la région comme la crise au Congo nécessitent une approche collective de la part de tous les membres. Comme qui dirait, Museveni rejette la volonté de Kinshasa de ne pas avoir les forces rwandaises dans la force de l’EAC qui sera déployée incessamment.

En signant le document lors du conclave de Nairobi, Félix Tshisekedi avait-il insisté sur cette question ? D’aucuns s’interrogent. Kigali est toujours pointé du doigt par les FARDC qui affirment, sans détour, le soutien du M23 par le Rwanda. Voir le déploiement d’une force régionale pour « imposer » la paix dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) avec la présence des militaires rwandais, suscite beaucoup de confusions, la rapidité avec laquelle il y a eu ce conclave avec les voisins ‘’suspects’’, beaucoup  redoutent plutôt un ‘’Deal’’ contre la patrie de Lumumba-Mzee.

La Pros.

You may also like

Leave a Comment

*

code

LA PROSPERITE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT