Accueil Politique Insécurité à l’Est, processus électoral en RDC… CRD : Alain Inkabanga sensibilise la population de Camp-Luka à s’aligner  derrière Félix Tshisekedi

Insécurité à l’Est, processus électoral en RDC… CRD : Alain Inkabanga sensibilise la population de Camp-Luka à s’aligner  derrière Félix Tshisekedi

Par La Prospérité
0 commentaire

Face au danger auquel fait face la République démocratique du Congo depuis un temps, lequel se justifie par les attaques des ennemis qui causent un climat sécuritaire inquiétant, l’heure n’est plus à garder la langue dans la poche, surtout en cette période qui précède les élections. C’est dans cette logique qu’Alain Inkabanga, cadre de la Convention pour la République et la démocratie (CRD), parti cher à l’honorable Christophe Mboso, a tenu un meeting populaire pour la paix, l’unité et la cohésion de la RDC, ce dimanche 2 octobre 2022, au quartier Camp-Luka. Une rencontre avec la base au cours de laquelle il a sensibilisé pour le soutien total au Chef de l’Etat dans le processus de pacification du pays, ainsi que pour l’engagement au processus électoral.

Devant plusieurs centaines de militants du parti, le désigné ‘’fils idéologique du patriarche Mboso N’kodia’’ a, dans son discours, conscientisé les congolais à s’aligner tous derrière le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, et derrière les forces armées de la République pour couper court au jeu de l’ennemi.  «Nous sommes vraiment satisfaits dans la mesure où la population a répondu  positivement, massivement et le message de paix que nous avons apporté, l’intangibilité du territoire national, il fallait en parler aux congolais, tout patriote qu’aujourd’hui nous sommes agressés. On n’a qu’un seul pays. Il était pour nous de la bonne raison d’être ici dans le cadre de la convention pour la République et la démocratie (CRD), soutenir d’abord les efforts sur terrain de nos forces armées de la République, sous le haut commandement de SEM Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo », a-t-il convié.

Ce cadre de la CRD a également dénoncé de vive voix les massacres de l’Est et ainsi exigé le retrait immédiat et sans condition des troupes non invitées sur le territoire national. Paix, rien que la paix, souhaite-t-il également  à Kwamouth, dans le Bandundu. « Nous demandons aussi cette même paix au niveau de Kwamouth, dans le grand Bandundu. Les fils Yaka et Teke ont toujours vécu dans la paix et quiétude », disait-il, demandant à tout congolais de comprendre que la question sécuritaire est une question relative à toul le monde.  ‘’Là où vous voyez que ça ne va pas, allez dénoncer auprès des autorités compétentes notamment aux chefs des quartiers, aux forces de l’ordre…)’’, a-t-il conseillé.

2023, FATSHI ou rien !

Il a aussi appelé la population à soutenir le processus électoral qui est déjà en cours pour le vote en décembre de l’année prochaine. Pour ce faire, il a demandé à tout congolais de se préparer en conséquence pour l’enrôlement, ainsi qu’à réserver un deuxième mandat au Chef de l’Etat pour la continuité de sa vision. « Nous avons demandé à nos compatriotes de pouvoir comprendre   que les échéances électorales sont en train d’être organisées, c’est-à-dire de pouvoir se préparer et de s’enrôler massivement et de comprendre qu’il faut absolument donner de poids politiques. Ce poids politique est considéré comme la réélection du Président de la République FATSHI ; parce que nous voulons, bien sûr, qu’il continue dans l’élan du développement, lequel ne marche pas en commodité avec l’insécurité qui se passe à l’Est de notre pays », conclut-il.  

Fidel Songo

You may also like

Laissez un commentaire

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT