Accueil » Le balai

Le balai

Par Chris Mutombo
0 commentaire


Dis-moi si les ordures stagnent
Encore dans la parcelle de ton âme
Dis-moi si c’est la tempête qui gagne
En éteignant le bonheur de ta flamme.
Dis-moi si ton train a déraillé, dis-moi
Si la poussière jacasse dans ton balcon.
Dis-moi si la mélancolie réveille tes émois,
Si la peine te frappe de la tête aux talons.

J’ai pour toi un secret. Prends le balai,
Balaie la rudesse de tes vieux chagrins,
Balaie le sable du désert sur ce bouquet
De joie dont l’arôme exhalait tes matins.
Ne laisse rien ruiner ton soleil, ô merveille.
J’ai demandé aux poussières rebelles
Pourquoi elles salissent ta maison ?
C’est la faute au vent, répondirent-elles
Comme toujours dans toutes les saisons.
J’ai demandé au vent, pourquoi il ramène
Tous les déchets dans ton paradis?
C’est la faute au temps qui se déchaîne
Sauvagement, répondit-il avec un air maudit.
J’ai pour toi un secret. Prends le balai,
Balaie la rudesse de tes vieux chagrins,
Balaie le sable du désert sur ce bouquet
De joie dont l’arôme exhalait tes matins.
Ne laisse rien ruiner ton soleil, ô merveille.
Relèves-toi, ouvre grandement tes portes,
Pour laisser entrer la fraîcheur de gaieté.
Relèves-toi, fais la guerre aux feuilles mortes
Qui empêchent ton lieu d’être en beauté.
Relèves-toi, ouvre les fenêtres de tes yeux
Pour que la lumière du jour s’y accroche.
Relèves-toi, regarde avec espoir le ciel bleu
Pour que tes tourments s’effilochent.
J’ai pour toi un secret. Prends le balai,
Balaie la rudesse de tes vieux chagrins,
Balaie le sable du désert sur ce bouquet
De joie dont l’arôme exhalait tes matins
Ne laisse rien ruiner ton soleil, ô merveille !

Florence Meta

You may also like

Laissez un commentaire

*

code

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT