Accueil » Réélection de Félix Antoine Tshisekedi en 2023, Kasumbalesa : le Vice- Gouverneur du Haut Katanga impose la paix entre les militants de l’Udps et ceux de l’Unafec

Réélection de Félix Antoine Tshisekedi en 2023, Kasumbalesa : le Vice- Gouverneur du Haut Katanga impose la paix entre les militants de l’Udps et ceux de l’Unafec

by admin
0 commentaire

Jean-Claude Kanfwa veut voir les militants de l’Udps et ceux de l’Unafec afficher un comportement exemplaire. En effet, la ville de Kasumbalesa a reçu ce mercredi 22 juin 2022 une délégation des députés provinciaux membres de l’Union sacrée, le Vice-gouverneur de la province et quelques membres du gouvernement provincial du Haut Katanga.

Au menu, les échauffourées ayant troublé l’ordre public dans la ville de Kasumbalesa lors des affrontements entre les membres de l’UNAFEC et ceux de l’UDPS avec un bilan très lourd sur le plan social et économique sur toute  l’étendue de la ville.

Le vice-gouverneur du Haut Katanga a, dans son speech, rappelé la mission d’un parti politique reconnu par l’article 6 de la constitution de la RDC. Il a mis  l’accent sur l’éveil de la conscience nationale, la sensibilisation des membres pour le respect de la loi tout en condamnant l’expression de la violence.

« Un parti au pouvoir n’exprime pas sa colère dans la rue, vous l’UNAFEC et l’UDPS êtes des grandes forces qui doivent travailler main dans la main, Feu  président Gabriel Kyungu n’a pas laissé l’UNAFEC dans la rue, il l’a laissé entre les mains du président de la République, son Excellence Félix Tshisekedi, vous êtes des partis au pouvoir, un parti au pouvoir ne peut pas réclamer dans la rue’’, a-t-il martelé. 

Se fixant l’objectif de donner à Fatshi un deuxième mandat, le numéro 2 du Haut Katanga n’a pas mâché les mots pour rappeler aux militants que la population a besoin d’être convaincue par le bon comportement des partis qui soutiennent le président de la République afin de lui accorder un autre mandat en 2023.

Allant des perspectives d’avenir au civisme Politique, le vice-gouverneur a exigé aux centaines des militants dans la salle de respecter les autorités sans oublier qu’un jour, l’un des militants sera aussi autorité.

« Le président de la République s’est investi à transformer Kasumbalesa, et vous allez le remarquer, la frontière ici, contribue à 60 pourcent aux recettes de la République, évitez de perturber les activités économiques à la frontière, je demande aux leaders de ces 2 partis d’éduquer leurs militants, la haute hiérarchie n’est pas contente de ce comportement ; il y a peu le président de la République était au Katanga, pourquoi toujours nous ? Il y a des grands problèmes à la l’EST, nous devrions soutenir le président de la République pour gagner cette guerre », a indiqué le Vice-gouverneur du haut Katanga.

Présent dans la salle, Michel Kabwe député provincial de l’UDPS élu de Lubumbashi et haut cadre de l’Union sacrée a rappelé à tout le monde que l’UNAFEC et l’UDPS font la force de l’Union, aux récupérateurs Politiques de comprendre que dans chaque maison il ya toujours des conflits, plus jamais le haut Katanga ne vivra ce spectacle désolant, les conflits entre les militants de  l’UNAFEC et l’UDPS sont loin d’être des conflits tribaux.

Même opinion pour Honorable Juvénal Kitungwa élu de l’UNAFEC. Pour lui, les roublards veulent séparer l’UNAFEC de l’UDPS des raisons de positionnement en 2023, ça ne passe pas !», a-t-il fait savoir après avoir présenté les excuses aux  victimes de la barbarie provoquée par quelques militants.

Occasion pour honorable Kitabanga Belyto Passy Moleka élu du coin de saluer les efforts du gouvernement provincial pour la restauration de la paix à Kasumbalesa. Ce député et haut cadre de l’UDPS Kasumbalesa a demandé au gouvernement provincial de doter aux partis phares de l’Union sacrée des sièges à Kasumbalesa. Il a affirmé qu’après les récents dégâts qu’ils ont occasionnés, ces 2 partis, locataires de leur état, ont été sommés de déménager par les responsables des parcelles ou ils louent. Ce qui est une urgence pour le gouvernement d’agir en leur faveur.

Une proposition acclamée dans salle par UNAFEC et UDPS au centre du débat   ayant attiré l’attention de l’exécutif provincial.

John Kevara

You may also like

Leave a Comment

*

code

LA PROSPERITE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT