Accueil » TENASOSP: la publication des résultats se fait toujours attendre

TENASOSP: la publication des résultats se fait toujours attendre

Par Chris Mutombo
0 commentaire

Les résultats de l’examen de test national de sélection et d’orientation scolaire et professionnelle (TENASOSP), présenté depuis jeudi  14 juillet et vendredi  15 juillet 2022, ne sont pas toujours disponibles sur toute l’étendue du territoire national.  C’est ce que constatent les parents d’élèves qui ne s’attendaient pas à ce retard.

Comme son nom l’indique, le TENASOSP  est un test d’évaluation avec comme objectif principal d’aider l’orientation de l’élève dans l’option adéquate par rapport à son aptitude. Ce test est réservé aux élèves de la 8ème année,  c’est-à-dire, le cycle terminal de l’éducation de base.

Pour cette année, plus de 1.323.000 candidats dont 600.000 filles avaient pris part à la première édition de ce test national de sélection et d’orientation scolaire et professionnelle.

Jusqu’à quand la publication des résultats de cet examen ?  Pourquoi cette publication tarde alors que l’examen d’Etat  présenté après, la publication s’annonce déjà ? Pourtant, les élèves de la 8ème année du cycle terminal de l’éducation de base ne font qu’attendre cette publication des résultats afin d’être fixés sur les options à suivre ? Selon les organisations syndicales de l’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), le retard de la publication des résultats de TENASOSP est dû «au non-respect d’engagement du gouvernement congolais, surtout les accords de Bibua, Mbuela Lodje pour l’amélioration des conditions de vie des enseignants, l’augmentation de leur enveloppe salariale, la suppression des zones salariales, l’augmentation des frais de fonctionnements des bureaux gestionnaires, mécanisation des enseignants non-payés et les nouvelles unités.

Par ailleurs, dans une question orale écrite  et déposée au bureau de l’Assemblée nationale par le député national Floribert Loola Ekofo, on réclame l’annulation des épreuves. L’élu de la circonscription de Bokungu et auteur de la question suggère  l’annulation de l’examen national de fin d’étude primaire (ENAFEP).

Il évoque la raison de la surabondance des examens. Pour lui,  l’organisation de test national de sélection et d’orientation scolaire et professionnelle (TENASOSP), est devenue un examen  de trop et propose au ministre de tutelle de solliciter du parlement la révision de toutes les dispositions portant des germes de conflit.

Il est à noter que c’est le gouvernement de la République Démocratique du Congo  qui avait organisé par le biais du ministère de l’enseignement primaire secondaire et technique (EPST), conforment à son article 193 de la loi cadre numéro  14 /004 du 11 février 2O14 de l’enseignement national, cette épreuve  qui concerne que les élèves de la huitième année  du cycle terminal  de l’éducation de base.

Paul Nongo

You may also like

Laissez un commentaire

*

code

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT