Accueil » Tremplin pour le développement de la RDC, Kinshasa : Gauthier Muteba et Alain Bolodjwa prêchent le patriotisme aux jeunes

Tremplin pour le développement de la RDC, Kinshasa : Gauthier Muteba et Alain Bolodjwa prêchent le patriotisme aux jeunes

Par Chris Mutombo
0 commentaire

Gauthier Muteba et Alain Bolodjwa, deux jeunes activement engagés sur le front politique en République Démocratique du Congo, ont suffisamment armé leurs congénères, samedi 17 septembre 2022, dans la salle Space Bomoko de la Galerie présidentielle, dans la commune de la Gombe, sur le patriotisme, cette vertu séduisante dont a besoin le pays pour son décollage, plusieurs décennies après l’indépendance. C’était au cours d’une conférence-débat organisée par Idriss Musemo, Osée Kakule, Plamedi Bamatafe, dans le cadre de leur structure dénommée Jeunes patriotes de la RDC. Le thème abordé était : « patriotisme facteur du développement de la RDC ».
Pour Gauthier Muteba, le patriotisme est la clé du dénouement de la situation précaire que traverse la RDC actuellement. Les enfants doivent être initiés à cette nouvelle donne pour un avenir dont les bases seront bien solides. «Nous devons faire renaitre les patriotes ici. La famille, l’école et l’université doivent jouer un rôle. Il faut enseigner le Congo et les valeurs congolaises a nos enfants, montrer leur l’esprit du sacrifice. Prenons le cas de la Russie : Poutine a érigé un parc au Nord et l’Est de son pays où les enfants peuvent aller apprendre le symbole du pays. Donc, nous devons avoir des projets de société clairs pour le développement du pays et avoir un guide qui va se sacrifier pour nous et nous montrer une vision claire pour le développement. Alors, c’est en ce moment-là que le pays va aller de l’avant», a soutenu Gauthier Muteba.
Pour sa part, Alain Blodjwa estime que le patriotisme commence par le changement des mentalités.
«Moi, je dirai que le Congo en tant que Nation et pays, nous avons le droit d’inspirer au développement. Dès lors que nous parlons du développement dans le contexte d’une nation, on fait allusion à une transformation de structure. Donc, la première structure à développer c’est notre mental parce que le développement est d’abord mental avant que ça soit visible à l’œil nu. Donc ici, nous pensons que la meilleure manière de soutenir le pays, il faut passer par les étrangers. Nous donnons plus de chances aux étranges pour venir investir, mais cela ne nous facilite pas, alors eux travaillent pour aller investir dans leurs pays. Donc, les gens qui encouragent les étrangers à travailler dans notre pays ne sont pas des patriotiques. Le patriotisme, c’est l’amour qu’on a pour la patrie. Nous devons chercher à créer des emplois en RDC. On ne peut pas laisser toute la charge aux autorités de l’Etat. Donc, nous devons nous soutenir mutuellement’’, a-t-il indiqué. Car, à son avis, ‘’nous avons une part de responsabilité pour notre pays. Nous sommes appelés à le servir sur base des valeurs politiques chrétiennes, citoyennes et patriotiques afin d’avoir dans l’avenir des dirigeants qui prônent ces valeurs par des actes concrets’’.
Grâce Daro

You may also like

Laissez un commentaire

*

code

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT