Accueil Musique Un an dans l’au-delà, Général Défao : Aucune manifestation en mémoire de l’artiste !

Un an dans l’au-delà, Général Défao : Aucune manifestation en mémoire de l’artiste !

Par La Prospérité
1 commentaire

27 décembre 2021- 27 décembre 2022, il y a un an mourrait le chanteur congolais Défao Matumona, patron de l’orchestre Big Stars, à Douala au Cameroun où il était parti pour une série de productions, après l’étape de la Côte d’ivoire.

A Kinshasa, aucune manifestation n’a été organisée pour commémorer la première année de sa triste disparition. Ni du côté de l’Etat, encore moins dans la grande famille musicale congolaise. C’est-à-dire l’Union des Musiciens Congolais (UMUCO). Des sources sûres indiquent que même pas une messe n’a été initiée au niveau de la famille biologique qui ne s’est contentée que du partage des biens matériels et comptes laissés à la banque par l’artiste.

Et pourtant, le Général DEFAO est parmi les grands musiciens qui ont beaucoup défendu et contribué à la promotion de la Rumba congolaise sur la scène internationale. Le fait d’organiser une activité en sa mémoire était aussi une meilleure façon de pérenniser son nom dans les esprits de commun de mortel.

Il faut rappeler que Defao Matumona avait passé 21 ans à l’extérieur de Kinshasa, bien qu’il rentrât de temps en temps en République Démocratique du Congo notamment à Lubumbashi dans le Haut-Katanga, à Ari Wara, en Ituri, et autres territoires de l’Est de la RDC pour faire ses productions scéniques. C’est en 2019 que l’auteur de la chanson « Copinage » avait pris la décision de regagner officiellement son pays natal pour continuer sa carrière musicale. Malheureusement, la mort l’a surpris en pleine mission de service à Douala.

Ancien de Kisantu, dans la province de Kongo Central, son vrai nom est François Matumona Lulendo Fanfan. Il est très connu sous le sobriquet de Defao Matumona général, Senechale.

Son parcours renseigne que GENE GENE a évolué au sein de l’orchestre Grand Zaïko Wawa de Pépé Felly Manwaku. Cet ensemble musical, en tournée dans cette contrée de la République Démocratique du Congo, avait découvert ce chanteur que nous commémorons à ce jour.

Avec ses collègues, Djo Poster Mumbata, Shimita El Diego, Djo Nickel, Nzenze, Defao Matumona a égayé les mélomanes par le chant et la danse.

Au sein de l’orchestre Choc Stars de Ben Nyamabo, Defao avec ses collègues, Debaba et Carlyto ont fait rêver des mélomanes de la bonne musique avec des belles voix et des belles compositions telles que  »Ozi »,  »Chagrin Dimone »,  »Kapangala », cette liste n’est pas exhaustive.

Rappelons que Defao Matumona est aussi intervenu dans la réalisation de l’album  »Kiki Ewing » de Koffi Olomide, avec Papa Wemba, il a chanté,  »Aimé la congolaise. Avant sa mort, Defao a collaboré avec plusieurs autres artistes de son pays.

Dans le Big Stars, au début, Defao était avec Djo Poster avant d’engager les chanteurs tels que Montana Kamenga, Kabose Bulembi, Makuta, Adoli, Teddy, l’animateur Théo Mbala, le soliste Burkina Faso Mbokalia, le bassiste Guy Wanzambi, et tant d’autres.

Defao Matumona est certes parti le 27 décembre 2021, au Cameroun, mais ses tubes tels que  »Solange »,  »Amour Scolaire »,  »Hitachi »,  »Famille Kikuta », et tant d’autres, demeurent toujours d’actualité.

A jamais vivra l’artiste !

Jordache Diala

You may also like

1 commentaire

admin janvier 25, 2023 - 9:42

llldldlfdpf^df^d^p

Réponse

Laissez un commentaire

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT