Accueil » Fecofa : Donatien Tshimanga ouvre le feu contre Constant Omari !

Fecofa : Donatien Tshimanga ouvre le feu contre Constant Omari !

Par Chris Mutombo
0 commentaire

Apparemment, l’heure des vérités a sonné à la Fédération congolaise de football association (Fecofa). Il se passe des choses très intéressantes ce dernier temps, où le président a.i, Donatien Tshimanga Mwamba, pourtant réservé et très connu par son silence, a brisé les mythes, décidant d’ouvrir le feu contre son prédécesseur Constant Omari Selemani.

Dans une interview accordée à la presse et dont la vidéo a fait le tour des réseaux sociaux, Donatien Tshimanga dit que Constant Omari prenait la FECOFA comme sa boutique privée, où il gérait lui-même l’argent qui y était versé.

Tshimanga Donatien a ainsi réagi une déclaration de Constant Omari qui disait avoir des regrets de constater qu’après son départ, tout ce qu’il avait bâti est effondré en moins d’une année.    

Dans cette séquence d’une durée de 3 minutes, Donatien Tshimanga parle sans gant : « Constant Omari est parti de la FECOFA de lui-même par sa démission. Il devait se taire du fait de l’avoir gérée, pendant 18 ans, sans la moindre réunion financière. Je le dis tout haut et lui n’a qu’à se défendre. Il prenait tout l’argent qui arrivait de la FIFA sans rendre compte à qui que ce soit », a-t-il déclaré.

A titre d’exemple, Tshimanga Donatien a fait allusion aux fonds alloués par la FIFA pour la Covid-19 qui étaient arrivé dans le compte de l’organe technique du football national sans que le comité exécutif ne soit mis au parfum. « Un sociétaire anonyme m’a mis la puce à l’oreille sur cette situation. Mais lorsque je suis allé poser le problème au président Omari, il m’a gueulé comme un petit enfant. Il m’a intimé l’ordre de brûler la source de mon information avec preuves à l’appui. Mais je n’y ai pas obtempéré », a expliqué le président Tshimanga.

Après avoir été humilié et intimidé, Donatien Tshimanga dit qu’il ne s’était pas limité là : « je suis allé tirer les copies des règlements édictés par la FIFA sur la gestion des fonds sur la Covid-19, où il est stipulé que les bénéficiaires sont les membres du comité exécutif, le personnel et les sociétaires de la FECOFA. Et je suis revenu en face du président Omari au regard de ces documents pour lui poser la question de savoir, où est la quote-part réservée aux membres du personnel? Sa réponse à cette question est que nous ne sommes pas concernés par cet argent », dévoile  Donatien Tshimanga qui ajoute qu’ils étaient considérés comme des figurants dans ce comité exécutif que dirigeait celui qu’on appelait ‘‘l’homme moderne’’.

La FIFA suspend son aide à la FECOFA

En conséquence de cette mauvaise gestion financière, Donatien Tshimanga indique que présentement, il y a une correspondance de la FIFA qui suspend son aide financière au développement du football en RDC. La FIFA demande d’abord à la FECOFA de justifier l’usage des fonds alloués bien avant. Et comme on ne sait pas donner les preuves de l’usage judicieux de cette manne, on se perd en conjectures depuis le mois de mars dernier. La situation reste bloquée jusqu’à ce jour.

Le SOS de Donatien Tshimanga

Pour la suite, on craint fort que la FIFA ne passe à la vitesse supérieure en suspendant même  l’administration de la FECOFA, et par voie de conséquence aussi, il en sera de même pour les équipes représentatives de la RDC, à l’échelle des équipes nationales et des clubs, soutient Donatien Tshimanga qui lance un SOS à l’endroit des autorités du pays.

 « Je lance un appel à Constant Omari de faire de son mieux pour justifier l’usage de ces fonds parce que le pire est à venir. Que les autorités du pays sachent que ça sent mauvais pour l’avenir du football congolais.

EG

You may also like

Laissez un commentaire

*

code

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT