Accueil » Philippe Kinzumbi s’oppose à toute prolongation unilatérale de son contrat avec Mazembe

Philippe Kinzumbi s’oppose à toute prolongation unilatérale de son contrat avec Mazembe

Par Chris Mutombo
0 commentaire

L’international congolais, Philipe Kinzumbi Beni s’oppose à toute prolongation unilatérale de son contrat avec le club lushois du Tout-Puissant Mazembe Engelebrt, s’est-il exprimé jeudi, dans une correspondance adressée au président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA).

Philipe Kinzumbi a réagi à une lettre de Mazembe signée par son Secrétaire général, Fréderic Kitenge Kikumba, lui intimant l’ordre de revenir au plus vite de possible dans l’équipe, sans aucune autre forme de procès. Kinzumbi, à en croire les dirigeants de Mazembe, depuis sa convocation à l’équipe nationale senior A’ pour le match contre le Tchad des éliminatoires du prochain Championnat d’Afrique des nations, n’est plus rentré à l’équipe. Il  serait en cavale, pour une destination qui n’est pas encore connue. Les dirigeants de Mazembe se sont dits très indignés de constater ce qu’ils appellent mauvaise foi de Kinzumbi en se cachant et en imitant des initiatives maladroites en contradiction totale avec ses engagements vis-à-vis du club.  

Dans sa réaction musclée qui ne s’est pas fait attendre, Kinzumbi a expliqué ceci au président de la FECOFA : « mon sieur le président, tout contrat de travail est conjointement signé après la prise de connaissance par le requérant au moins 24h avant la signature. En ce qui me concerne je reconnais avoir été imposé de signer contrat de travail en pleine séance d’entrainement pour une durée convenue de 3 saisons dont je n’ai pris ni connaissance et encore grave aucune copie ne m’a été retournée jusqu’à ce jour. J’ai été surpris d’apprendre lors d’une émission à la radio à Lubumbashi, le  secrétaire général de Mazembe en train d’affirmer que mon contrat expirait au mois de mars 2023, tandis que lors d’un entretien téléphonique avec le président, il me dira que contrat courait jusqu’en juin 2023 »

Et de poursuivre, Philipe Kinzumbi que c’est par après qu’il apprendre chez les dirigeants de con club d’origine, groupe Bazano, que Mazambe aurait introduit dans le système Fita connect un contrat de 5 ans sans son consentement. C’est ainsi que face à cette contradiction scandaleuse et contraire à sa volonté, Philipe Kinzumbi s’oppose à toute sorte de prolongation de son contrat avec Mazembe.

EG

You may also like

Laissez un commentaire

*

code

Quotidien d'Actions pour la Démocratie et le Développement

Editeur - Directeur Général

 +243818135157

 +243999915179

ngoyimarcel@ymail.com

@2022 – All Right Reserved. La Prospérité | Site developpé par wetuKONNECT